ARCHITECTURE VERNACULAIRE

CERAV

ÉTUDES ET RECHERCHES D'ARCHITECTURE VERNACULAIRE

Pour imprimer, passer en mode paysage
To print, use landscape mode

erav19.jpg (68350 octets)

No 19 (1999)

Michel Raimbault, Chantal Rouchouse

Cabanes et structures en pierre sèche dans "la plaine" de Gras (Ardèche) :

Physionomie d'un contexte agro-pastoral en Bas-Vivarais

Collaboration fructueuse entre un archéologue et un peintre paysagiste, l'étude sur les structures en pierre sèche de "La Plaine" de Gras en Ardèche, a été menée de 1995 à 1998. La prospection de terrain a été facilitée par la photographie aérienne verticale (couverture IGN, contact couleur) largement utilisée, complétée par des plans, croquis, photographies, notes descriptives, des recherches aux Archives Départementales de Privas et des enquêtes auprès de vieilles familles résidentes.

La zone étudiée se situe à l'extrémité septentrionale du vaste plateau calcaire du Laoul, entre Saint-Remèze et Bourg-Saint-Andéol, en limite des influences climatiques méditerranéennes.

Trente cabanes et plus de deux cents autres structures ("coupe-vent", tours, clapas parementés, murs, etc.) ont été recensées à ce jour sur une superficie d'environ 600 hectares. Les cabanes sont simples, petites, modestement voûtées, en relation avec des moyens d'existence très limités. Les données intrinsèques ne permettent guère d'en préciser les fonctions exactes, mais l'étude des emplacements et la tradition orale apportent des éléments plus significatifs de compréhension. Les "coupe-vent", dont plusieurs types ont été définis, constituent la principale originalité de l'étude et témoignent de l'ampleur du vent du nord sur le plateau. La plupart des structures sont en relation avec une intense vie pastorale depuis l'Ancien régime, confirmée par des documents d'archives, le pastoralisme ayant toujours été le complément indispensable aux besoins des populations locales sur ce sol aride.

Cette "architecture de la nécessité" est menacée par la reprise de la végétation, les coupes de bois, les dommages causés par le temps et des nuisances inconsidérées. Le dur labeur effectué autrefois par tous ces paysans défricheurs et éleveurs, dont la première récolte était celle des pierres, a permis de gagner, sous l'effet de la pression démographique, des espaces productifs dont le parcellaire et les divers aménagements en pierre sèche ne correspondent plus aux besoins économiques des jeunes exploitants d'aujourd'hui.

Format A4 - 58 p. - Xérocopie - Couverture bristol spiralée - Prix : 15 euros franco
Paiement effectué par chèque libellé en euros sur une banque française - règlement à la commande uniquement

BULLETIN DE COMMANDE

à retourner au C.E.R.A.V., 11, rue René Villermé - 75011 PARIS

NOM ET PRÉNOM                                                      ADRESSE

commande ................exemplaire(s) de "Cabanes et structures en pierre sèche dans 'La Plaine' de Gras (Ardèche)"

ci-joint chèque postal ou bancaire de ............... à l'ordre du C.E.R.A.V.

DATE                                                               SIGNATURE

page d'accueil          sommaire publications