ARCHITECTURE VERNACULAIRE

CERAV

Série : Trucs et astuces des bâtisseurs à pierre sèche

1 - L'ARC DE DÉCHARGE AU-DESSUS DU LINTEAU DE L'ENTRÉE

Christian Lassure


L'arc clavé présent au-dessus du linteau de l'entrée de certaines cabanes est censé reporter sur les piédroits de l'encadrement, la charge des parties supérieures de l'édifice.

C'est ce qui se produit dans cette cabane « en bonnet » située sur la commune de Blauzac dans le Gard : ayant superposé deux grandes dalles peu épaisses pour couvrir l'entrée, le bâtisseur a recouru à un bel arc hémicirculaire de lauses pour protéger les dalles des risques de cassure. On note qu'il a pris grand soin de laisser un vide salutaire sous l'arc car sans ce vide, il n'y aurait pas solution de continuité entre le poids de la maçonnerie supérieure et le linteau, ce qui rendrait le système de décharge inopérant.

Il n'empêche que l'on rencontre des arcs de décharge où le vide escompté est occupé par des pierres posées à plat.

Ainsi cette autre cabane « en bonnet », située également à Blauzac. Craignant que son linteau, de longueur insuffisante, ne rompe sous le poids, le constructeur a déployé au-dessus de la dalle un arc segmentaire fait de petites lauses mais sans opter pour un vide qui aurait isolé  le linteau de la maçonnerie supérieure. D'ailleurs le linteau semble présenter une fracture en son milieu.

Il faut croire qu'il y a, de la part de certains bâtisseurs à pierre sèche, une compréhension imparfaite de la fonction du clavage.
 


 

Pour imprimer, passer en format paysage
To print, use landscape mode

© CERAV
Le 21 mars 2011 / March 21st, 2011

Références à citer / To be referenced as :

Christian Lassure
Série : Trucs et astuces des bâtisseurs à pierre sèche
1 - L'arc de décharge au-dessus du linteau de l'entrée  (The relieving arch above an entrance lintel)
http://www.pierreseche.com/arc-de-decharge_linteau.htm
21 mars 2011

page d'accueil           sommaire specialistes