ARCHITECTURE VERNACULAIRE

CERAV

CABANE EN PIERRE SÈCHE No 1 À BARJAC (GARD)

Photos et texte de Christian Lassure


Lors de recherches menées sur les cabanes en pierre sèche des communes gardoises de Barjac et de Saint-Privat-de-Champclos en 1976, nous avons fait le relevé de plusieurs cabanes en pierre sèche perdues dans les friches. Nous publions ci-dessous les photos et le relevé d'une première cabane faits à cette occasion, ainsi qu'un descriptif détaillé. On voudra bien nous pardonner la piètre qualité des photos, nos moyens photographiques à l'époque étant très modestes.

Fonction
Cabane de cultivateur.

Emplacement
En bordure de la D. 176, à la sortie de Barjac (Gard) en direction d'Orgnac.

Situation
A l'angle de deux murets bordant une parcelle en friche.

Aspect extérieur
La cabane se présente comme un parallélépipède au faîte bombé, dont deux faces seulement sont visibles, les deux autres s'appuyant contre les parements des murets ou se confondant avec eux. La face regardant la parcelle dans le sens de la pente constitue la façade de l'ouvrage (long. : 3,75 m, haut. de l'aplomb en son milieu : 2 m); l'autre face, qui lui est perpendiculaire (long. : 3,35 m), comporte sur presque toute sa longueur une sorte de petit renfort, large de 32 cm et haut de 82 cm. L'entrée, qui se trouve légèrement déplacée sur la droite par rapport à l'axe de la façade, a son élévation en forme d'ogive tronquée (larg. base : 1,10 m, larg. som. : 65 cm, haut. : 1,32 m). Elle est couverte d'un linteau (long. : 1 m, ép. : 20 cm, prof. : 68 cm) dont la face apparente a sa moitié inférieure qui avance d'une dizaine de cm. Les montants sont en grandes dalles plates empilées. L'entrée regarde en direction de l'ouest.

Aspect intérieur
Les côtés de l'entrée s'ébrasent immédiatement pour donner une cellule de plan subcirculaire (prof. dans l'axe de l'entrée : 2,25 m, diam. perpend. à cet axe : 2,18 m) et à voûte surbaissée (haut. hors tout : 1,74 m). Celle-ci est formée de grandes dalles encorbellées au dépassement important. L'encorbellement ne débute qu'à 1,05 m-1,15 m environ. Le sol est en terre. Le parement intérieur est formé de dallettes et de plaquettes en bas, et de dalles minces dans l'encorbellement. Il s'agit d'un matériau d'épierrement, il n'y a pas de dressage des faces.

Détails d'aménagement
A 1,66 m à droite de l'entrée, s'ouvre dans la paroi, à 79 cm du sol, une niche de section rectangulaire (larg. base : 41 cm, larg. som. : 42 cm, haut. : 35 cm, prof. : 36 cm).

Etat de conservation
Le faîte de la construction est envahi de végétation. Le côté sud présente une trouée.

Relevé
Christian Lassure et Kathy Balint, le dimanche 28 mars 1976.

Vue de la façade et du côté sud.

Vue de la façade avec son entrée aux montants convergents.


Pour imprimer, passer en mode paysage
To print, use landscape mode

© CERAV
Mis en ligne le 24décembre 2008 / Posted on December 24th, 2008

Références à citer :
Christian Lassure
Cabane en pierre sèche No 1 à Barjac (Gard)
http://www.pierreseche.com/barjac_cabane_1.htm
24 décembre 2008

page d'accueil           sommaire temoins