LA « CABANE DU BLANC » OU « CABANE À LA CROIX » À THEIZÉ (RHÔNE)

The « cabane du Blanc » or « cabane with the cross » at Theizé, Rhône

Christian Lassure (texte et photos), Vincent Lejoly (photos)


Excursion dominicale en 1903

Ce document rarissime, une photographie privée datant de 1903, représente une excursion dominicale et endimanchée sur les lieux de la cabane en pierres sèches dite autrefois « cabane du Blanc » et plus récemment, depuis son étude, « cabane à la croix », à Theizé dans le département du Rhône. Sur une face de la toiture en forme de pavillon, des pierres calcaires blanches dessinent en effet une croix sur un fond de calcaire ocre-jaune, appelé localement « pierre dorée ». Cette cabane avait servi d'habitation permanente à un homme seul pendant la deuxième moitié du XIXe siècle, d'où son nom de « cabane du Blanc ». Ses aménagements intérieurs et extérieurs en faisaient une véritable maisonnette (1).
 

Les messieurs sont en canotier, les demoiselles sont en robe blanche et accompagnées de chaperons. Un des hommes est carrément assis sur la toiture, en compagnie d'un chien. Un bien mauvais exemple...

Photos de la fin des années 1970

Ces photos accompagnaient l'étude qui avait été envoyée au CERAV pour publication à la fin des années 1970 (1). On y voit un bâtiment à l'abandon dans un enclos où l'agriculture a cessé. Aucune végétation ne vient cacher l'édifice.
 

Par rapport à la photo de 1903, on constate que le faîte du couvrement a été abaissé et que l'épi – un bloc chapeauté d'une lause – a disparu. De même, la gouttière métallique qui courait sous la rive de grandes dalles n'est plus.

 

Le mur d'enclos à l'entrée du Bancillon : son arase vient d'être refaite ainsi que l'attestent les éclats et déchets jonchant le sol à son pied.

 

La porte en bois est encore en place dans l'embrasure de l'entrée. La paroi de la façade est crépie à gauche de la fenêtre.

 

Cette vue latérale de la cabane montre que celle-ci n'est pas de plan carré et que sa partie arrière est en plan en forme d'ogive. La branche non visible de l'ogive utilise le mur d'enclos.

Photos du début des années 1980

Lors de notre passage sur place en août 1981, nous avons réalisé ces photos en noir et blanc de l'enclos du Bancillon et de la cabane du Blanc.

L'entrée de l'enclos vue depuis l'intérieur de celui-ci avec les deux cabanes d'angle se faisant face. © Christian Lassure

 

L'intérieur de la cabane : au centre de l'arrondi de la paroi du fond, un évidement sert de cheminée. Le crépi des parois s'arrête au niveau des poutrelles en bois subsistant de l'échafaudage employé au moment de la construction. À une cinquantaine de cm en dessous de ces dernières, on aperçoit l'embouchure de trois tuyaux en céramique traversant la paroi. © Christian Lassure

 

Les dernières assises de l'encorbellement et la dalle de fermeture de la voûte. © Christian Lassure

 

La même cabane en 2010

Vincent Lejoly a couvert photographiquement les cabanes de l'enclos du Bancillon.

L'édifice est envahi par la végétation. Le faîte du toit n'a pas bougé par rapport à 1981. © Vincent Lejoly

 

La croix en pierres blanches encastrée dans la face avant du couvrement pyramidal (elle est obtenue au moyen de blocs coupés en deux moitiés). © Vincent Lejoly

 

L'entrée avec son linteau en bois et un reste de chambranle : la porte en bois a été dégondée et enlevée. © Vincent Lejoly

 

Le regard à gauche de l'entrée, avec son encadrement de pierres taillées en parement. Avec le temps, les pierres ont bougé et les montants ne viennent plus se loger dans les encoches creusées en sous-face du linteau. © Vincent Lejoly

 

L'ensemble entrée-regard vu depuis l'intérieur. Au-dessus, deux des sept poutrelles de l'ancien plancher à 2 m 25 du sol. Dans la paroi, à gauche, à 1 m 65 du sol, un des tuyaux en grès (pour l'aération ?). © Vincent Lejoly

 

L'embrasure intérieure du regard avec sa feuillure pour un volet et ses trous de scellement d'un barreau en fer vertical.© Vincent Lejoly

 

Tablette en pierre (d'un seul tenant) disposée à 80 cm de hauteur dans l'angle à droite du regard. Le dessus en a été régularisé au ciseau.© Vincent Lejoly

 

Au milieu de l'hémicycle du fond, ce qui reste de la cheminée. La dalle formant le manteau est brisée. L'évacuation de la fumée se faisait par un conduit vertical débouchant dans la toiture de lauses. © Vincent Lejoly

 

Dans la paroi de droite en entrant, niche à l'encadrement formé de quatre dalles et d'une cinquième pour le fond. Jusqu'à hauteur des rondins du plancher, les parois étaient enduites d'un mortier de terre ocre et, par dessus, d'un badigeon blanc. Il n'en reste plus grand chose. © Vincent Lejoly

 

NOTES

(1) Photo publiée dans : René Corgier, Constructions en pierre sèche en Beaujolais. Les cabanes de Theizé, dans L'architecture vernaculaire, t. VII, 1983, pp. 20-31, en part. p. 31.


Pour imprimer, passer en format paysage
To print, use landscape mode

© Christian Lassure,Vincent Lejoly - CERAV

Le 22 juin 2010 / June 22nd, 2010

Références à citer / To be referenced as:
Christian Lassure (texte et photos), Vincent Lejoly (photos)
La « cabane du Blanc » ou « cabane à la croix » à Theizé (Rhône) (The « cabane du Blanc » or « cabane with the cross » at Theizé, Rhône),
http://www.pierreseche.com/cabane_du_blanc.htm
22 juin 2010
 

page d'accueil          sommaire temoins         sur d'autres cabanes de Theizé