ARCHITECTURE VERNACULAIRE

CERAV

CABANE AU LIEU DIT LES BISCAILLES À SAINT-POMPON (DORDOGNE)

Hut at the place known as Les Biscailles at Saint-Pompon, Dordogne

Texte de Christian Lassure, photos de Dominique Repérant


© Dominique Repérant

© Dominique Repérant

Ceinte par un contremur circulaire (largeur : 1 m 25, hauteur : 1 m) seulement interrompu devant l’entrée, cette grande cabane, au corps cylindrique (hauteur extérieure : env. 2 m 60) et au couvrement en cône surbaissé (hauteur hors tout : env. 3 m 80), accuse le passage du temps et des hommes : ses pierres, en calcaire marneux, tendent à se déliter tandis que sa toiture se hérisse des rares lauses qui n’ont pas été volées. Quelques sablières de rive, encore en place, font saillie.

Une haute et large entrée (largeur à l’embrasure extérieure : 1 m, à l’embrasure intérieure : 0 m 85) donne dans un habitacle circulaire de 4 m de diamètre, sur le pourtour duquel court une banquette circulaire de grandes dalles jointives fichées dans la paroi, dont une bonne partie brisées.

Trois ouvertures (regards, ventilations ?), à l’embrasure intérieure en partie obstruée, percent la paroi au fond et dans les côtés pour déboucher au ras du contremur.

La voûte est montée en assises approximatives de pierres posées en boutisses, au parement régularisé à coups de marteau. 

Quelque farceur a voulu voir, dans le sobriquet de cette bâtisse (« la cabane du juge ») et dans ses 25 sièges, l’indice de son ancienne utilisation comme lieu de réunion d’un juge et de ses justiciables. Las, la réalité est plus prosaïque : le propriétaire en était un monsieur Gibily, juge de son état et habitant Les Queyssiols.

En fait, la présence d’une banquette circulaire n’a rien d’exceptionnel : d’autres cabanes présentent de tels strapontins, généralement au nombre de deux douzaines, correspondant à 4 ou 5 familles rassemblées pour les grands travaux des champs (fenaisons, moissons, vendanges).

Sources :
- Relevé de l’édifice fait par François Poujardieu et transmis au CERAV;
- François Poujardieu, La place des cabanes en pierre sèche dans l’écologie des coteaux de Belvès, Daglan et Saint-Pompon (Périgord), dans L’architecture vernaculaire, suppl. No 3, 1983, pp. 115-122. 


Pour imprimer, passer en mode paysage
To print, use landscape mode

©CERAV
Le 14 juin 2004 / June 14th, 2004

Référence à citer / To be referenced as :

Christian Lassure
Cabane au lieu dit Les Biscailles à Saint-Pompon (Dordogne) (Hut at the place known as Les Biscailles at Saint-Pompon, Dordogne)
http://www.pierreseche.com/les_biscailles.htm
14 juin 2004

page d'accuei l          sommaire temoins