ARCHITECTURE VERNACULAIRE

CERAV

SÉPARATIFS DE LIBES À SAINT-CLÉMENT-SUR-GUYE (SAÔNE-ET-LOIRE)

Orthostat-built boundary walls at Saint-Clément-sur-Guye, Saône-et-Loire

Texte de Christian Lassure,  repérage de Georges Fouchet et photos d'Annie Blondet


La commune de Saint-Clément-sur-Guye en Saône-et-Loire comporte sur son terroir d'anciennes murailles en pierres sèches servant de limites aux parcelles. 

Un type de séparation moins répandu et moins connu est constitué par des alignements de dalles calcaires dressées et jointives dont certains présentent, à intervalles réguliers, de véritables piquets en pierre. Ces dalles et ces piquets sont des éléments extraits et taillés en carrière ainsi que l'attestent leurs dimensions normalisées et des traces d'outil de taille. Certains piquets sont même percés, dans leur partie supérieure, de plusieurs trous (2, 3, voire 4 selon le cas), pour le passage de fils de fer, une pratique dont l'origine remonte aux débuts de l'ère industrielle (c'est-à-dire à partir des années 1850) (1).

Le succès des dalles – ou libes (2)  comme on les appelle en Bourgogne – pour faire des séparatifs, s'explique non seulement par leur production en grande série dans les carrières bourguignonnes et leur diffusion à des prix abordables mais aussi par leur facilité et leur rapidité de mise en œuvre (une fois le matériau acheminé à pied d'œuvre) ainsi que par l'économie de sol permise par leur faible épaisseur.

On trouvera ci-dessous les photos de trois séparatifs différents observés sur la commune de Saint-Clément-sur-Guye en attendant qu'un examen ultérieur nous fournisse les cotes des dalles et des piquets. 

Nous ignorons pour l'instant la provenance de ces matériaux.

Benoît Delarozière mentionne l'existence de carrières à Brion-sur-Ource (Côte-d'Or) qui, au début du XXe siècle, exportaient des libes en Champagne pour servir de soutènement aux terrasses du vignoble.

Signalons, enfin, que cette technique de construction est également attestée – anciennement ou encore actuellement et sous le nom masculin de palis (le terme désignant au sens premier une suite de dalles et non la dalle elle-même) – dans d'autres régions que la Bourgogne : ainsi en Bretagne (Ille-et-Villaine, Côtes-d'Armor), dans le Bas-Bugey (Ain), et en Isère.

 

NOTES

(1) Antérieurement au Second Empire, on trouve des dalles de clôture à partir du XVIe siècle mais elles sont percées de gros trous servant à y passer des barres de bois (cf  Les jeunes bénévoles restaurent un mur et l'allée du parc de Charly, dans le Journal de Saône-et-Loire, article mis en ligne le jeudi 11 août 2005).

(2) Dalles de grande dimension et de faible épaisseur, extraites de carrière et employées autrefoiscomme éléments de clôture (sous forme de dalles jointives ou de piquets), voire comme éléments de construction (côtés et plafond de soue à cochon, de clapier, de couverture de puits, d'abri de jardin) (cf Benoît Delarozière, Les ouvrages en pierre sèche du Châtillonnais (Côte-d'Or), dans ''L'Architecture rurale en pierre sèche'', supplément No 1, 1977, pp. 67-76 + 11 pl. h. t., en part. pp. 69-70). 

 

1er SITE

© Annie Blondet

© Annie Blondet

Séparatif formé de libes minces simplements jointives

2e SITE

© Annie Blondet

Séparatif alternant séries de libes et piquets en pierre

3e SITE

© Annie Blondet

© Annie Blondet

Séparatif de libes comportant des piquets en pierre percés de plusieurs trous

© Annie Blondet

© Annie Blondet

Piquet à  trois trous à gauche, piquet à quatre trous à droite
 (la forme tronconique des trous indique l'usage d'une chignole)

© Annie Blondet

Piquet en pierre jeté à terre : on distingue sur le chant visible
 les stries laissées par le poinçon et sur la joue visible
 les trous percés pour le passage du fil de fer

AUTRE EMPLOI DE LIBES À SAINT-CLÉMENT-SUR-GUYE

© Christian Lassure

Libes employées dans l'encadrement d'entrée et la toiture d'une grangette

Pour en savoir plus sur l'Association de sauvegarde et de mise en valeur de Saint-Clément-sur-Guye,

consultez le site http://www.stclement-patrimoine.org


Pour imprimer, passer en mode paysage
To print, use landscape mode

© CERAV
8 décembre 2005 / December 8th, 2005

Références à citer / To be referenced as :

Christian Lassure, en collaboration avec Georges Fouchet (repérage) et Annie Blondet (photos)
Séparatifs de libes à Saint-Clément-sur-Guye (Saône-et-Loire)(Orthostat-built boundary walls at Saint-Clément-sur-Guye, Saône-et-Loire)
http://www.pierreseche.com/murs_de_dalles.htm
8 décembre 2005

page d'accueil          sommaire maconnerie