ARCHITECTURE VERNACULAIRE

CERAV

DEUX NICHES SUPERPOSÉES, À LA CABANE DU BROC À BÉZAUDIN (ALPES-MARITIMES)

TWO SUPERIMPOSED NICHES, AT THE CABANE DU BROC AT BÉZAUDIN, ALPES-MARITIMES

Christian Lassure (texte), Jean Laffitte (photo)


Il est rare de rencontrer deux niches superposées dans une cabane en pierre sèche. Une cabane de Bézaudin, dans les Alpes-Maritimes, présente un exemple de ce dispositif (désormais à l'air libre depuis l'effondrement de la voûte) (1).

Il consiste en une grande niche quadrangulaire ayant pour côtés deux puissants blocs et pour fond un bloc posé de chant. Elle est surmontée d'une niche plus petite, fabriquée sur le même modèle et aussi haute mais moitié moins large. A voir la minceur du linteau de la niche inférieure, on en vient à se demander si la petite niche ne serait pas aussi et surtout un vide de décharge destiné à empêcher la cassure de ce linteau.

(1) Cf. Jean Laffitte, L'effondrement de la cabane du Broc (Alpes-Maritimes), http://www.pierreseche.com/cabane_du_broc.htm, 6 octobre 2010


Pour imprimer, passer en format paysage
To print, use landscape mode

© CERAV
17 août 2011 / August 17th, 2011

Références à citer / To be referenced as :

Christian Lassure (texte), Jean Laffitte (photo)
Deux niches superposées, à la cabane du Broc à Bézaudin (Alpes-Maritimes) (Two superimposed niches, at the cabane du Broc at Bézaudin, Alpes-Maritimes)
http://www.pierreseche.com/niches_superposees.htm (initialement http://pierreseche.chez-alice.fr/niches_superposees.htm)
17 août 2011

page d'accueil          sommaire geologie