ARCHITECTURE VERNACULAIRE

CERAV

OUVRAGES REÇUS / BOOKS SENT TO THE EDITOR

L'ARCHITECTURE EN PIERRE SÈCHE DU MIDI DE LA FRANCE

 

Compte rendu : Christian Lassure

L'architecture vernaculaire en pierre sèche du Midi de la France : unité, diversité, prospective, Actes du colloque d'Auzat et de Suc-et-Sentenac des 12 et 13 juin 1999, Fédération méridionale de la pierre sèche, 1999, 2 p. + 99 p.

Au sommaire :

- Jean Besset, Patrice Castel, Olivier Sanchez, Les "orris" du Haut-Vicdessos (sait-on que le terme orri en Ariège concentre dans ses 2 syllabes et ses 4 lettres, outre le sens de cabane de pierre sèche à voûte d'encorbellement habitée par le berger, celui aussi de ferme d'altitude avec toutes ses dépendances; un mot promis à un bel avenir à coup sûr);

- Georges Buisan, Les cabanes à pierre sèche de la vallée de Lesponne et du Haut-Adour (nous retrouvons là avec plaisir la matière des articles que l'auteur a autrefois publiés dans la revue L'architecture vernaculaire);

- Christiane Chabert, De quelques angles d'approche de la pierre sèche : les cabanes du pays d'Uzès (saluons le courage de ce chercheur qui n'hésite pas à affirmer que "l'approche 'paysagère' et l'approche 'esthétique' (…) qui marquent le discours environnemental actuel (…) sont d'ordre 'subjectif' et n'apportent rien à la connaissance de l'architecture vernaculaire");

- Albert Dupont, Les cabanes en pierre sèche de l'Aude (un utile panorama des constructions en pierre sèche, encore peu connues, de ce département; bien précieuse trouvaille, aussi, que cette étude sur des "gravures rupestres dans une capitelle à Coustaussa" publiée dans le tome 26 (1984) des Travaux de l'Institut d'art préhistorique de Toulouse);

- Michel Grassaud, Les Z.P.P.A.U.P. : aspects réglementaires et pratiques, étude du cas de Goutets, Ariège (une forte et originale pensée a retenu toute notre attention : "Le paysage est le visage d'un territoire, il exprime la relation que l'homme entretient avec son environnement");

- Stéphane Marquis, La pierre sèche dans la vallée de l'Arre, état d'avancement de l'inventaire - été 99 (une étude qui fait avancer la connaissance des vestiges de pierre sèche dans le secteur gardois des Cévennes méridionales);

- Bernard Monestier, Constructions en pierre sèche sur les Causses Comtal et Rouge (en deux pages l'essentiel est dit);

- Christine Rendu et al., L'apport de l'archéologie à l'étude de la pierre sèche, en domaine pyrénéen (on trouvera dans le présent numéro de La lettre du CERAV une critique des travaux de Mme Rendu);

- Jean-Claude Rivière, Habitats préhistoriques, oppida et pierre sèche (archéologie et pierre sèche en Languedoc) (cette étude nous fait penser qu'il faudra bien que le CERAV réédite un jour les actes des journées d'étude de 1982 à Viols-le-Fort sur "l'évolution des techniques de construction à sec dans l'habitat en Languedoc du néolithiques à la période contemporaine");

- Elisabeth Schober, Histoires de la pierre sèche (comment ne pas partager l'interrogation de cette "paysanne en agriculture biologique" : "ces bâtisseurs, est-ce qu'ils se rendaient compte comme il était beau, leur ouvrage ?");

- Pierre Valette, Les brochs d'Ecosse (angliciste et auteur d'une thèse de doctorat sur le Nord de la Grande-Bretagne romaine aux trois premiers siècles de notre ère, Pierre Valette nous livre ici d'utiles précisions sur ces sortes de donjons de la fin de l'âge du fer et du début de l'ère chrétienne).

Adresse où se procurer l'ouvrage : Jean-Claude Rivière, 71, rue Pierre d'Auvergne - 34080 MONTPELLIER.


Pour imprimer, passer en mode paysage
 To print, use landscape mode

© CERAV

page d'accueil          sommaire recensions