ARCHITECTURE VERNACULAIRE

CERAV

OUVRAGES REÇUS / BOOKS SENT TO THE EDITOR

Des cabanes et des hommes. Les plus belles cabanes du Vézelien

 

Compte rendu : Christian Lassure

Guy Gourlet, Des cabanes et des hommes. Les plus belles cabanes du Vézelien, DVD, association  « Cabanes, meurgers et murets en Vézelien », Asquins, février 2007.

Sous ce titre bon enfant, qui n'est pas sans rappeler le titre du roman de George Steinbeck, « Des souris et des hommes », se cache un DVD édité en février de cette année par l'association « Cabanes, meurgers et murets en Vézelien » que préside Guy Gourlet (1), spécialiste icaunais de ces constructions et continuateur de l'œuvre de Pierre Haasé, l'un des membres fondateurs du CERAV.

Les « souris » en l'occurrence sont les cabanes en pierre sèche des anciens terroirs vinicoles d'Asquins (2), Vézelay, Saint-Père, Montillot, Givry et Fontenay dans l'Yonne, photographiées par Guy Gorlet. Pendant 48 minutes, après une une introduction rappelant l'origine viticole de ces vestiges, défilent une à une les cabanes, certaines intactes, d'autres plus ou moins ruinées, d'autres encore restaurées par l'association « Cabanes, meurgers et murets en Vézelien ».

Les propriétaires des cabanes posent parfois pour la photo, preuve que celles-ci et leur emplacement sont encore présents dans la mémoire familiale, même si leur toit est envahi par la mousse et leurs abords par un enchevêtrement de végétation.

Cabane à Asquins (photo Guy Gourlet)

Si la majorité des constructions sont assez frustes, quelques-unes sont d'une qualité architecturale certaine, ainsi au lieudit Les Bouilles à Asquins, cette belle cabane de plan rectangulaire, couverte d'une toiture de laves à deux pentes sur charpente en bois et pourvue d'une entrée en pignon, ou encore au lieudit Beaumont à Saint-Père, cette grande et haute cabane de forme cylindrique, au sommet bombé marqué par une collerette et à l'entrée aux côtés ébrasés vers l'extérieur sous un linteau en bois, enfin au lieudit la Ferrière, une cabane ayant conservé son toit de lauses assisées taillées sur trois faces.

D'autres constructions, où manifestement aucun maçon n'est intervenu, n'en constituent pas moins des types constructifs intéressants, ainsi, à Givry, ces deux petites cabanes de plan rectangulaire à l'entrée occupant tout un côté et au couvrement à une pente de grandes laves fines empilées sur deux pannes.

Le panorama que nous offre Guy Gourlet fait ressortir la diversité des plans, des formes, des techniques de couvrement (voûte encorbellée sur plan circulaire ou rectangulaire, bâtière de lauses ou de tuiles mécaniques, toit à une pente, renfoncements plus ou moins profonds dans une muraille sous une ou plusieurs dalles, anfractuosité rocheuse aménagée, etc.).

Les éléments de confort rencontrés sont la niche (dont l'auteur note qu'elle a la hauteur exacte de la bouteille de Bourgogne...), la banquette, la cheminée, parfois une cachette pour le fusil du braconnier derrière une pierre amovible.

Guy Gourlet inclut dans ce panorama une catégorie d'édifices situés un cran au-dessus de la cabane aux plans architectural et économique : des bâtisses en pierres liées au mortier et à la bâtière de laves ou de tuiles mécaniques qu'on rencontre en plein champ (des grangettes en somme) ou dans les villages (où elles portent le nom de « cabane à animaux »).

Grangette du début du XXe siècle au lieu dit Boivent à Asquins (photo Guy Gourlet)

Une place spéciale est réservée à l'un de ces édifices, une belle bâtisse du XIXe siècle qui servit en 1969 de cadre (anachronique) à quelques scènes du film d'Edouard Molinaro, « Mon oncle Benjamin », où Jacques Brel interpétait un médecin des pauvres sous Louis XV. Hélas, tout comme l'acteur et sa compagne dans le film, Claude Jade, cet édifice aujourd'hui n'est plus.

Nous avons regardé trois fois, sans nous lasser, « Des cabanes et des hommes » : le commentaire technique, précis et toujours agréable de Guy Gourlet y est pour beaucoup.

(1) Guy Gourlet, 2, rue du Presbytère - 89450 ASQUINS.

(2) Sur les cabanes de cette commune, cf. Guy Gourlet, Les cabanes en pierre sèche d'Asquins (Yonne), dans Pierre sèche, bulletin No 14, avril 2006, pp. 21-22.


Pour imprimer, passer par le mode paysage
To print, use the landscape mode

© CERAV
Le 25 juin 2007 / June 25th, 2007

page d'accueil          sommaire recensions