ARCHITECTURE VERNACULAIRE

CERAV

PIERRIER À SAINT-AFFRIQUE (AVEYRON)

Stone clearance heap at Saint-Affrique, Aveyron

Texte de Christian Lassure, photos de Dominique Repérant


© Dominique Repérant

Ce gigantesque pierrier longiforme et parementé qui borde sur 60 mètres de longueur et 4 à 9 mètresde profondeur le côté d’une parcelle, est le résultat non pas d’un épierrement multiséculaire mais de grands travaux de fabrication et d’aménagementde champs accomplis en une seule fois au XIXe siècle.

Les caselles, dont la façade donne l’alignement du tas d’épierrement, ont sans doute étéconstruites en premier pour abriter dans la journée l’armée de manouvriers employée à ces travaux de grande ampleur. L’ouvrage fini, elles se sontretrouvées engoncées dans l’accumulation de pierres, seule leur toiture conique de lauses dépassant de la caillasse.

© Dominique Repérant

La cabane en aval est double, elle est constituée de deux pièces en enfilade ainsi que l’attestela succession des deux cônes de couverture. La cabane du devant communique avec la cabane du derrière par une ouverture très étroite de 50 cm de large et de80 cm de profondeur. Cette dernière cabane a en fait son ouverture propre donnant dans une cour réservée dans l'épaisseur du pierrier à l'arrière.

Le plan de la cabane avant tient du cercle (axe passant par l'entrée ; 2,30 m, axe perpendiculaire àl'axe de l'entrée : 2,80 m), celui de la cabane arrière renvoie au rectangle (axe passant par l'entrée propre : 3,30 m, axe perpendiculaire à l'axe del'entrée : 2,90 m).

On remarque que le linteau de l'entrée a reçu un rectangle de décharge.


Pour imprimer, passer en mode paysage
To print, use landscape mode

© CERAV

Le 27 novembre 2004 / November 27th, 2004

page d'accueil         sommaire temoins