ARCHITECTURE VERNACULAIRE

CERAV

BERGERIEAU LIEU DIT RAINS À JONCY (SAÔNE-ET-LOIRE)

Textede Christian Lassure, photos de Dominique Repérant

Versionanglaise

Ce vaste édifice, aux formes géométriques et dépouillées, semble commeinspiré par les canons rectilignes de l’architecture du XXe siècle.

© Dominique Repérant

Bâti en contrebas d’un large chemin, lui-même bordé d’un énorme murgeren amont et d’un mur de soutènement en aval, ce long parallélépipède est vraisemblablement une ancienne bergerie si l’onen juge d’après la largeur de l’entrée et la morphologie de l’intérieur en forme de nef en berceau brisé. Des pendants de ce type fonctionnelexistent dans le Lot, la Dordogne, les Pyrénées-Orientales, les Alpes-de-Haute-Provence.

Le long côté en aval, vaste pan de mur quasi aveugle entre deux besaces d’angle,sert de façade. La large entrée à l’angle, est coiffée d’une longue dalle. La seulebaie est un orifice à hauteur d’homme,au milieu de la façade. Une arase de dalles marque la transition avec le toit plat de l’édifice.

© Dominique Repérant

Bâtie sur un plan en forme de trapèze rectangle, la nef intérieure fait appel, pourson voûtement, à la technique des deux encorbellements symétriques opposés dans les longs côtés, les parois aux deux bouts restantverticales.

© Dominique Repérant

L’élévation de la voûte laisse supposer un plancher intermédiaire pour un fenil, auquel correspond la baie ouvertedans le pignon du côté de l’entrée. Au sol, la paroi du long côté arrière repose sur la roche. Des dalles à usage de siège ou detablette saillent de la paroi du grand pignon. Une niche est réservée dans la paroi du long côté avant, à gauche en entrant. Enfin, unefente réservée au niveau du sol dans le petit pignon, communique avec une logette accolée extérieurement à celui-ci.


Pour imprimer, passer en mode paysage
To print, use landscape mode

© CERAV

Le 20 novembre 2005 / November 20th, 2005

page d'accueil         sommairetemoins