ARCHITECTURE VERNACULAIRE

CERAV

SYSTÉMATIQUE MORPHOLOGIQUE ET TERMINOLOGIQUE DES CABANES EN PIERRE SÈCHE

8 - DÉTAILS D'AMÉNAGEMENT INTÉRIEURS

Christian Lassure

(page en construction)


 

AMÉNAGEMENTS AU NIVEAU DE L'ENTRÉE

 

• seuil

de plain-pied avec l'extérieur

en contrebas du sol extérieur

sol extérieur retenu par des pierres de chant

surélevé par rapport au sol extérieur

au même niveau que le sol intérieur

plus bas que le sol intérieur

plus haut que le sol intérieur

de même nature que le sol intérieur

cailloutis

socle rocheux

dallage rapporté

occupé par une dalle

en débord par rapport au droit de l'entrée

sans débord par rapport au droit de l'entrée

 occupé par deux dalles superposées

 précédé d'une dalle formant perron

 

• porte

 en bois

en planches à clous à tête ronde

en planches non cloutées

d'origine

de remploi

en métal

en fer

en grillage sur armature de bois

 

d'origine

 de remploi

               articulée sur le montant d'un chambranle

               montant droit

               montant gauche

               articulée sur crapaudine en haut et en bas

               à droite

               à gauche

               s'ouvrant vers l'intérieur

               s'ouvrant vers l'extérieur

               dotée d'un système de fermeture

               fermant depuis l'intérieur

               fermant depuis l'extérieur

               fermant depuis l'intérieur et l'extérieur

 

               serrure

               loquet

               barre transversale

               dotée d'un judas

 

AMÉNAGEMENTS POUR LES ANIMAUX

 

• trou de clapier

 

• mangeoire (ou crèche)

contre une paroi latérale

à droite

à gauche

contre le fond

formée de pierres empilées coiffées de dalles encastrées

délimitée par des dalles plantées de chant

 

AMÉNAGEMENTS POUR LES HUMAINS

 

• banquette

formée de pierres grossièrement empilées

formée d'une dalle posée aux extrémités sur des blocs

formée par une strate rocheuse saillante au bas de la paroi

 

Strate calcaire naturelle utilisée comme banquette sur le grs (plateau) de Saint-Paul-le-Jeune (Ardèche).

 

formée de pierres empilées coiffées de dalles encastrées

circulaire

latérale (ou bat-flanc)

à droite

à gauche

bilatérale (bats-flancs opposés)

 

• litière (ou couche)

de feuilles

de mousse

 

• siège

formé par un simple bloc

formé de blocs plats empilés

formé par une dallette saillante encastrée

ceinture de dallettes saillantes encastrées sur le pourtour de la cellule

 

Strapontins en pierre à Saint-Pompon (Dordogne).

 

• niche réservée dans la paroi (ou placard)

limitée par des dalles façonnées

 

Niche à l'encadrement formé de quatre dalles à Sorges (Dordogne).

 

aux côtés en plaquettes empilées

 

Niche aux côtés en pierres empilées et au couvrement en platebande aux Assions (Ardèche).

 

surmontée de deux dallettes posées en bâtière

 

Niche surmontée de deux lauses affrontées à Tourrettes-sur-Loup (Alpes-Maritimes).

 

à  système de décharge triangulaire au-dessus du linteau

à dalle du bas saillante

d'élévation carrée

d'élévation rectangulaire

 

Niche murale rectangulaire à Barjac (Gard).

 

d'élévation en forme de trapèze isocèle

aux parois latérales rectilignes

aux parois latérales convergeant vers l'extérieur

niches superposées

 

Deux niches superposés (Alpes-Maritimes).

 

• cachette à pierre(s) amovible(s)

formée par une pierre

formée par deux pierres étagées

 

• lucarne (ou prise-de-jour ou regard) ou trou d'aération (ou de ventilation)

supra-lintale

à gauche du linteau

à droite du linteau

dans une paroi latérale

à droite

à gauche

au fond, à l'opposé de l'entrée

de section carrée

de section rectangulaire

de section trapézoïdale

de section triangulaire

aux parois parallèles

aux parois ébrasées vers l'intérieur (ou en forme de meurtrière)

 

Regard aux côtés ébrasés vers l'intérieur à Badefols (Dordogne).

 

à barreau intérieur formé d'une plaquette

à barreaux intérieurs formés par deux plaquettes parallèles

 

• cheminée

 

d'origine (ou incorporée)

 

Cheminée incorporée à Sorges (Dordogne).

 

formée de deux dalles en saillie (jambages) et d'un boisseau appareillé s'ouvrant sur la toiture

formée de deux corbeaux en saillie à l'amorce de la voûte et d'une hotte appareillée s'ouvrant sur la toiture

formée par un orifice carré s'ouvrant dans un renfoncement de la paroi à mi-hauteur

à boisseau extérieur en terre cuite

à l'ouverture protégée par une plaquette portée par quatre billettes

rapportée  

en pierre

en briques

 

• foyer

 à bordure de pierres

 formé d'une dalle horizontale

encastrée

à hauteur du sol

surélevée

 avec cavité-four

 

• petite table (ou tablette)

formée par une simple dalle posée au sol

formée par une dallette encastrée faisant saillie

formée par une grande dalle portée par deux empilements

centrale (ou médiane)

latérale

contre le fond

 

• pierre d'évier

 

• poutrelles à l'amorce de l'encorbellement

sans plancher

 

Poutrelles en bois sous la voûte à Espagnac-Sainte-Eulalie (Lot).

 

avec plancher

avec plancher, trappe d'accès et échelle

avec dallage

 

• aménagement du sol

strate rocheuse dégagée

cailloutis rapporté

terre battue

dallage rapporté

 

Dallage à Espagnac-Sainte-Eulalie (Lot).

 

lit de mousse


Pour imprimer, passer en mode paysage
To print, use landscape mode

© Christian Lassure - CERAV

Dernière mise à jour le 28 septembre 2002 - 2 novembre 2012 - 24 décembre 2016 / Last updated on September 28th, 2002 - November 2nd, 2012 - December 24th, 2016

Référence à citer / To be referenced as:

Christian Lassure

Systématique morphologique et terminologique des cabanes en pierre sèche - 8/ Détails d'aménagement intérieurs

http://www.pierreseche.com/systematique_amenagements_interieurs.html

28 septembre 2002

page d'accueil           sommaire geologie