ARCHITECTURE VERNACULAIRE

CERAV

SYSTÉMATIQUE MORPHOLOGIQUE ET TERMINOLOGIQUE DES CABANES EN PIERRE SÈCHE

6 - ENTRÉE

Christian Lassure

(page en construction)


 

SI LE PLAN DE LA CABANE EST DÉRIVÉ DU CERCLE

 

POSITION

 

• ouverture dans l'axe médian de la cellule (= plan en forme d'anneau brisé)

 

• ouverture latérale (= plan en forme de crosse d'évêque)

à droite

à gauche

 

• ouverture oblique

excentrée vers la droite

excentrée vers la gauche

 

ÉLÉVATION

 

• élévation rectangulaire

 

Entrée à élévation rectangulaire (Lot).

 

• élévation en forme de trapèze isocèle

grande base en bas

grande base en haut

 

• élévation en forme d'hexagone rectangle

 

Ferrassières (Drôme) : le haut de l'élévation de l'entrée consiste en deux encorbellements opposés soutenant une dalle formant linteau.

 

• élévation en forme de losange tronqué aux deux bouts

 

• élévation en forme de deux trapèzes isocèles superposés

 

• élévation en forme de cylindre-ogive tronqué

 

• élévation en forme d'ogive tronquée

 

• élévation en forme de rectangle surmonté d'un triangle isocèle

 

• élévation en forme de fuseau (ou fusiforme)

 

SI LE PLAN DE LA CABANE EST QUADRANGULAIRE

 

POSITION

 

• ouverture occupant tout un côté

aux bords de même niveau

à un bord plus en avant que l'autre

bord droit plus en avant

bord gauche plus en avant

 

ÉLÉVATION

 

• élévation en forme de triangle isocèle

 

• élévation en forme d'ogive (ou d'arc brisé)

 

• élévation en forme de cylindre-ogive

 

• élévation en forme d'arc brisé outrepassé

 

• élévation en forme d'ogive tronquée

 

• élévation en forme d'hexagone rectangle aplati

 

• élévation en forme de bouteille renflée

 

POSITION            

 

• ouverture occupant une partie d'un côté

ouverture médiane (ou axiale)

ouverture latérale (ou semi-axiale)

à droite

à gauche

 

ÉLÉVATION

 

• élévation rectangulaire

 

• élévation en forme de trapèze isocèle

grande base en bas

grande base en haut

 

COULOIR

 

• aux parois rectilignes parallèles

 

• aux parois ébrasées vers l'extérieur (ou divergentes)

 

• aux parois ébrasées vers l'intérieur (ou convergentes)

 

• à une paroi rectiligne, à l'autre ébrasée

extérieurement

intérieurement

 

DÉTAILS DE L'ENTRÉE

 

LINTEAU

 

• à dalle monolithe simple

plane

en bâtière

en saillie

reposant sur une ou plusieurs poutrelles en bois ou rondins

surmontée d'une dalle plus courte (linteau double)

 

Entrée à deux linteaux superposés (Gard).

 

• à système de décharge

dalle horizontale sur deux billettes

avec vide rectangulaire

 

Rectangle de décharge à Blauzac (Gard).

 

avec remplissage

dalle horizontale sur deux piles

avec vide rectangulaire

avec remplissage

deux dalles horizontales superposées, sur billettes

 

Décharge double au-dessus du linteau (Gard).

 

arc en plein cintre (à claveaux)

avec vide hémicirculaire

 

Arc de décharge hémi-circulaire à Blauzac (Gard).

 

avec remplissage

tympan ou bâtière formée de deux dalles affrontées

avec vide triangulaire

 

Bâtière de décharge à Uzès (Gard).

 

avec remplissage

 

• formé d'une poutre en bois

 

Linteau extérieur formé d'une poutre à Espédaillac (Lot).

 

ARC DE CLAVEAUX

 

• en plein cintre

 

Arc de claveaux en plein cintre au-dessus  de l'entrée à Théizé (Rhône).

 

• en plein cintre

 

• surbaissé

 

Arc de claveaux surbaissé à Bonnieux (Vaucluse).

 

MONTANTS OU CÔTÉS

 

• en plaquettes empilées

 

• à chaînage grossier de gros blocs équarris

 

• à chaînage soigné de gros blocs taillés

de réemploi

 

• formés d'un monolithe vertical surmonté d'un bloc horizontal ou de plusieurs blocs empilés

sur un côté

côté droit

côté gauche

sur les deux côtés

 

• formés de plaquettes encorbellées et inclinées vers l'extérieur

 

• formés d'une alternance de dalles grandes et petites encorbellées et inclinées vers l'extérieur (ouverture occupant tout un côté)

 

SEUIL

 

• de même nature que le sol de la cellule

cailloutis

socle rocheux

 

• muni d'une dalle

saillante

non saillante

de plain-pied avec l'extérieur

surélevée

 

• plus bas que le sol extérieur retenu par des pierres posées de chant

 

PORTE

 

• en planches cloutées

 

• en fer

 

• fixée sur un chambranle en bois

fixation à droite

fixation à gauche

 

• fixée sur des gonds encastrés dans un piédroit

fixation à droite

fixation à gauche

 

SYSTÈME DE FERMETURE

 

• verrou

 

• serrure

 

• loquet

 

AXE D'ORIENTATION DE L'ENTRÉE

 

• par rapport aux points cardinaux

Nord

Nord-est

Nord nord-est

Nord-ouest

Nord nord-ouest

Sud

Sud-est

Sud sud-est

Sud-ouest

Sud sud-ouest

Est

Est sud-est

Est nord-est

Ouest

Ouest sud-ouest

Ouest nord-ouest

 

• par rapport au parcellaire

entrée regardant la parcelle dans le sens de sa largeur (ou transversalement)

entrée regardant la parcelle dans le sens de sa longueur (ou longitudinalement)

 

CAS PARTICULIERS

 

• ouverture ménagée au faîte d'un ouvrage d'épierrement d'inclusion et donnant dans la cellule par un escalier

 

• ouverture ménagée au sommet d'une cabane et donnant accès à la cellule par un escalier disposé dans l'épaisseur du mur

 


Pour imprimer, passer en mode paysage
To print, use landscape mode

© Christian Lassure - CERAV

Dernière mise à jour le 28 septembre 2002 - 19 octobre 2010 - 2 novembre 2012 / Last updated on September 28th, 2002 - October 19th, 2010 - November 2nd, 2012

Référence à citer / To be referenced as:

Christian Lassure

Systématique morphologique et terminologique des cabanes en pierre sèche - 6/ Entrée

http://www.pierreseche.com/entree.html

28 septembre 2002

page d'accueil          sommaire geologie