TOMBES IMITANT UNE CABANE EN PIERRE SÈCHE À BONNIEUX (VAUCLUSE)

TOMBS MIMICKING A DRY STONE HUT AT BONNIEUX, VAUCLUSE

Christian Lassure (texte), Jean Laffitte (photos)

Une curiosité du cimetière du village de Bonnieux dans le Vaucluse est la présence de tombes qui imitent l'aspect d'une cabane en pierre sèche de plan rectangulaire. C'est en tombant sur une photo de la sépulture de Maurice Ronet (1), un acteur de cinéma qui avait une résidence secondaire dans la commune, que l'un des auteurs (Christian Lassure) s'aperçut de cette particularité locale. Celle-ci concerne non seulement la tombe de Maurice Ronet mais aussi une tombe mitoyenne qui en est l'exacte jumelle. Dans le reste du cimetière, deux autres sépultures ont l'apparence d'une cabane en pierre sèche de plan rectangulaire.

Jean Laffitte a rapporté des photos de ces quatre tombes. Elles sont présentées ci-après et assorties d'une description. Nous ignorons le nom de l'entrepreneur funéraire à l'origine de ce modèle de sépulture mais on peut se risquer à dire qu'il ne peut pas ne pas avoir été au courant de l'existence de cabanes en pierre sèche à Bonnieux, en particulier sur le plateau des Claparèdes.

Les tombes jumelles, en forme de cabane en pierre sèche, dans leur cadre.

 

Les deux tombes jumelles, vues de plus près (celle de Maurice Ronet est à l'arrière plan). Le côté de celle au premier plan est revêtu non pas de vraies pierres mais d'une couche de ciment sur laquelle on a dessiné de fausses assises de pierres, en respectant la règle du croisement des joints.

 

Les sépultures jumelles, vues de trois quarts depuis l'avant. La maçonnerie de pierres sur la face avant, de chaque côté de la plaque de marbre gravée, n'est en fait qu'un habillage, vraisemblablement d'un caisson préfabriqué comme celui visible dans la partie gauche de la photo. La règle du croisement des joints est appliquée correctement et il n'y a pas de traces visibles de mortier dans les joints (ce qui ne veut pas dire qu'il n'y en ait pas à l'arrière des pierres). La partie supérieure de chaque tombe évoque, toutes proportions gardées, les grands vaisseaux en pierre sèche de Gordes (Vaucluse). On a deux versants courts et deux versants longs, formés de onze assises de lauses posées horizontalement, la dernière assise constituant le faîtage. Il est impossible de savoir si ce pseudo toit est plein ou non. On n'aperçoit pas de traces de mortier dans les joints. Une dalle longiforme saillante abrite du ruissellement la plaque portant l'inscription funéraire.

 

Autre tombe façon cabane en pierre sèche. Les pierres du couvrement sont des lauses scellées au mortier. La toiture est d'aspect plus grossier que dans les tombes jumelles précédentes, il n'y a que six assises de lauses, faîtage compris, l'angle entre le versant avant et chaque versant latéral est arrondi. La date de 1991, gravée sur la plaque funéraire, donne la date d'édification de cette sépulture (sinon celle de sa dernière utilisation)..

 

Quatrième tombe façon cabane en pierre sèche. Elle est plus haute et plus étroite que les précédentes. Les angles de la face avant sont formés d'une alternance de boutisses et de panneresses, liées entre elles par du mortier. La toiture comporte six assises de lauses, faîtage compris, les joints des lauses sont garnis abondamment de mortier de ciment. La date d'inhumation la plus ancienne gravée sur la plaque funéraire de marbre, est 1995, ce qui donne la date d'édification de la tombe.

En supposant qu'aucune sépulture de ce type architectural n'ait été oubliée lors du dénombrement fait sur place, les dates d'inhumation relevées sur les plaques funéraires (1991, 1995), jointes à la date du décès de Maurice Ronet (1983), désignent la période 1983-1991 comme étant celle où ce type de sépulture a eu cours au cimetière de Bonnieux.

(1) Mort en 1983 et aujourd'hui quelque peu oublié, Maurice Ronet, de son vrai nom Maurice Julien Marie Robinet, eut son heure de gloire dans les années 1950 à 1970. Il est connu en particulier pour son rôle dans le film Ascenseur pour l'échafaud (1957).


Pour imprimer, passer en format paysage
To print, use landscape mode

© CERAV
24 mai 2011 / May 24th, 2011

Références à citer / To be referenced as:
Christian Lassure (texte), Jean Laffitte (photos)
Tombes imitant une cabane en pierre sèche à Bonnieux (Vaucluse) (Tombs mimicking a dry stone hut at Bonnieux, Vaucluse)
http://www.pierreseche.com/tombes_imitant_cabane.htm (initialement http://pierreseche.chez-alice.fr/tombes_imitant_cabane.htm)
24 mai 2011

page d'accueil          sommaire geologie