ANCIENNES PHOTOS DE LA PAGE D'ACCUEIL (X)

Belalp, commune de Naters en Valais (Suisse) : soutènements en pierre sèche d'un chemin en lacets pour la montée des moutons à  l'alpage et la désalpe. Restaurés dans les années 2000,  ils font penser, avec leur bordure courbe de pierres dressées, à des « engrenages » de pierre. Source : photographie de Paebi, 2011, Wikimédia Commons.

 
Forcalquier (Alpes-de-Haute-Provence), quartier Saint-Marc : carte postale de la première décennie du XX<sup>e</sup> siècle montrant un « cabanon pointu ».

Forcalquier (Alpes-de-Haute-Provence), quartier Saint-Marc : carte postale de la première décennie du XXe siècle montrant un « cabanon pointu ». Corps de base cylindrique, entrée à arc clavé en anse de panier, toit conique de lauses avec coyau et rive légèrement saillante, pierre quillée. Devant la cabane, une possible aire à dépiquer. Photo de Saint-Marcel Eysseric, tirage argentique, 14 x 20 cm, circa 1890 (Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence).

 

Photo noir et blanc des années 1950 (bords dentelés, ici non figurés par commodité ; format : 7 x 10 cm). Elle représente un cabanon pointu des environs de Forcalquier. La bâtisse s'appuie sur le pignon d'une maisonnette assez fruste, à un étage, ne remontant pas au-delà du XIXe siècle. Elle lui est donc postérieure. La toiture de lauses est dégradée, le cylindre de base est ceint d'un mur de renfort au fruit marqué, caractéristique observable également sur les photos anciennes du groupement dit les « cinq cabanons pointus » de Forcalquier. © Christian Lassure.

 

Carte postale en noir et blanc éditée en 1981 par le photographe de Mane, Pierre Ricou, sous le titre « Village des Bories à Gordes (84) », dans le cadre de la série « Provence à découvrir ». La carte appartient à une période de vues lumineuses et dépouillées aux bords soulignés par un épais filet noir.
Elle représente un des groupements de cabanes en pierre sèche du lieudit les Savournins Bas. Au premier plan, sur la droite (par rapport à un observateur extérieur), se dresse, à l'entrée du groupement, un mur de clôture couronné d'un râteau de lauses (très restauré). Sur la gauche, dans la partie inférieure, s'étale le socle rocheux mis à nu formant la courette ou « sol de maison » (selon le cadastre napoléonien) ayant servi d'aire à dépiquer le blé. De la maison en question, on ne voit qu'un bout d'élévation. Dans la partie supérieure, se dresse un sous-groupe formé d'un four et de son fournil, d'un fouloir et de sa cuve à vin, et d'une grange-magnanerie. Le photographe a vraisemblablement vu l'effet visuel pouvant être obtenu en disposant selon un axe oblique : mur à l'entrée, courette et amoncellement de cabanes. Ne dirait-on pas que le mur monte la garde ?

 

Gabirotte et moulin à vent au lieu-dit la Motte de Pons à Cormes-Écluse (Charente-Maritime). © Michel Chanaud.
Les gabirottes sont d'anciennes galinières édifiées au XIXe siècle. Elles ne sont pas à proprement parler en pierre sèche puisque leur maçonnerie fait appel à un mortier de chaux mais elles se rapprochent, par leur morphologie et leur recours au procédé de l'encorbellement, des véritables cabanes en pierre sèche.
À leur sujet, voir la page suivante sur pierreseche.com : Erwan Faux, Les gabirottes de la Seudre (Marais Charentais).

 

Blauzac (Gard) : deux cabanes en pierre sèche en forme d'ogive, l'une intacte, l'autre tranchée verticalement selon un de ses diamètres et servant de carrière (photo Jean Laffitte).
La photo n'est pas très bonne mais elle a le mérite de montrer au grand jour la légère inclinaison vers l'extérieur des pierres de la voûte en encorbellement. Cette caractéristique, qui se rencontre systématiquement dans les vieilles cabanes et donne lieu à diverses interprétations, est  ignorée par certains constructeurs actuels qui se contentent de poser les pierres à l'horizontale, en tas-de-charge.

 
Salon-de-Provence, Les Caussiers, grand cabanon du XIXe siècle sur fond de pavillons, d'immeubles et de tours dans les années 2010.

Lieudit Les Caussiers à Salon-de-Provence (Bouches-du-Rhône) : en un saisissant contraste, ancien cabanon en pierre sèche du XIXe siècle sur fond de pavillons, d'immeubles et de tours modernes. Constitué d'un corps de base quadrangulaire et de deux troncs de cône en retrait superposés, l'édifice a été restauré dans les années 1990, d'où le mortier de chaux appliqué sur les deux retraites et sur le sommet du tronc de cône supérieur (photo de l'association Salon, Patrimoine et Chemin). Pour une plus grande résolution, cliquer ici.

Place known as Les Caussiers at Salon-de-Provence, Bouches-du-Rhône: an old dry stone cabanon offers a striking contrast with the suburban houses, blocks of flats and high-rise buildings in the background. The cabanon consists of a square base topped with two superimposed truncated cones, each one set back from the one below. The whole structure was restored in the 1990s, hence the mortar visible on its ledges and top. For a higher-resolution photo, click here.

 

Cabane en pierre sèche au lieudit combe de Canilliers à Saint-Pargoire (Hérault) : au-dessus de l'entrée, arc clavé rudimentaire formé d'éclats de galets avec un galet intact en guise de clé. Photo Gilles Fichou.

 

Dry stone hut at the place known as Canilliers at Saint-Pargoire, Hérault: the entrance is topped by a makeshift  arch of large split pebbles with an unbroken pebble for its keystone. Photo by Gilles Fichou.

 

Pour imprimer, passer en mode paysage
To print, use landscape mode

© CERAV
Le 23 juin 2021 / June 23rd, 2021

Référence à citer / To be referenced as :

Anciennes photos de la page d'accueil (X) (Former photos from the home page)
https://www.pierreseche.com/photos_page_daccueil_10.htm
CERAV, Paris
23 juin 2021

photos page d'accueil (I)  

  photos page d'accueil (II)

photos page d'accueil (III)  

 photos page d'accueil (IV)

 photos page d'acccueil (V)  

 photos page d'accueil (VI)

photos page d'accueil (VII)  

   photos page d'accueil (VIII)

photos page d'accueil IX  

photos page d'accueil X

page d'accueil               sommaire photos