SOUVENIRS D'ENFANCE DE LA RUE DU HAUT-PONT (ANNÉES 1950)
C’EST L' « INTIERREMINT » QUI PASSE

En raison de la présence de nombre de riverains de condition modeste, en particulier de familles ouvrières, la rue du Haut-Pont était une rue animée où il y avait toujours quelqu’un sur le pas de sa porte. À son extrémité, la rue faisant un angle à 90° pour devenir la rue du Cimetière, au bout de laquelle se trouvait le cimetière municipal. Cette caractéristique faisait que chaque enterrement passait obligatoirement par notre rue, et des enterrements, à Saint-Amand, il y en avait chaque semaine.

Le corbillard de Saint-Amand-les-Eaux dans les années 1930. La photo est prise devant l'entrée monumentale de l'hospice des vieillards. Le conducteur est un des frères de mon grand-père maternel Julien Midi. L'auteur de la photo est le photographe amandinois Georges Donkers.

 
C’était un spectacle impressionnant que de voir la rue se vider dès que la procession funèbre montrait le bout de son nez au croisement de la rue Nationale et de l’avenue du Clos. On assistait à un vrai sauve-qui-peut, chacun rentrait précipitamment chez soi, les enfants étaient emmenés de force à l’intérieur par leurs aînés car cela portait malheur de regarder. Cette affaire durait une éternité : les enfants de chœur, le curé, la voiture hippomobile, le cortège des proches et des amis du défunt avançaient lentement et précautionneusement sur les pavés rebondis de la chaussée tandis que des dizaines d’yeux les observaient derrière les rideaux. Une fois la procession disparue dans la rue du Cimetière, la rue du Haut-Pont retrouvait son animation. Invariablement, les premiers riverains à mettre le nez dehors étaient munis d’une petite pelle et d’une ramonette pour récupérer le crottin laissé par les chevaux. C’est ainsi que les jardins à l’arrière des maisons s’enrichissaient du passage des processions funèbres. Tout fumier était bon à prendre.
 
 
© CERAV
Mis en ligne le 15 juillet 2012

La maison démolie          L'arrivée à Saint-Amand          C'est l'« intierrement » qui passe

Images de Saint-Amand-les-Eaux