ARCHITECTURE VERNACULAIRE

CERAV

CRÉATION DE TERRASSES DE CULTURE PAR EXTRACTION DES STRATES CALCAIRES

AU BOIS SAINT-MARTIN À LABEAUME (ARDÈCHE)

Agricultural Terraces Built with Stones Quarried From Limestone Strata
in Bois Saint-Martin at Labeaume, Ardèche

Michel Rouvière


Le 5 octobre 2007, nous nous sommes rendu au lieu-dit Bois Saint-Martin à Labeaume (Ardèche), où existent des ouvrages lithiques considérables, vestiges de la création de terrasses de culture (faïsses) sur une faible pente. Il s'agit de ce qu'on peut appeler un cas extrême de conquête agricole sur la roche en place. Son étude fait ressortir le processus de construction. Le travail de dérochement est conditionné par la roche ruiniforme en partie supérieure et par des strates relativement épaisses sur la faible pente.

Ces strates sont extraites progressivement à partir du bas. Les éléments dégagés servent à édifier des murs de faible hauteur qui retiennent le peu de terre récupérée. Les terrasses ainsi obtenues se profilent suivant les courbes de niveaux. Cela confirme le rôle essentiel et original des murs de soutènement de terrasses, qui ont la fonction primaire et incontournable de loger la roche extraite ou brisée. Cela explique les nombreux murs transversaux, en forte densité sur les parcellaires matérialisés par des murs limites. Il s’agit bien là de travaux de dérochement et non d’épierrement.

Sur le site perdurent des rejets de porte-greffes de vigne, des mûriers dégénérés et de rares figuiers.

Fig. 1 - Vestiges lithiques agricoles sur le site en 2007.

 

Fig. 2 - Idem.

 

Fig. 3 - Extraction des moellons à partir des strates calcaires en place. Travail inachevé.

 

Fig. 4 - Terrasse inachevée. Le mur (paret) supérieur à droite n’est pas construit. On notera la faible pente.

 

Fig. 5 - Rejets de porte-greffes de vignes en haut de parcelle. Abandon estimé de la vigne : avant 1914.

 

Fig. 6 - Pierrier (clapas) en haut de parcelle.

 

Fig. 7 - Rochers ruiniformes en haut des parcelles.

 

Fig. 8 - Pierrier (clapas) de construction soignée reposant sur la roche affleurante avec un prolongement constitué de gros éléments, à droite.

 

Fig. 9 - Ancien chemin dit de Largentière à Basset sur le cadastre napoléonien.

 

Fig. 10 - Le chemin ancien à mi pente.

 

Fig. 11 - Cadastre début XIXe section B. 25-95-3, dite du Bois Saint-Martin.

 

Fig. 12 - Le même cadastre révisé de 1946, sur lequel figurent les mêmes parcelles portées L = landes. Dans la parcelle 496, on note la présence d'une petite grange, encore existante, qui n'est pas mentionnée sur le plan plus ancien.

 

Fig. 13 - Le travail d’extraction est bien visible en relation avec les strates. La faible couche de terre laisse deviner le rocher en place.

 

Fig. 14 - À proximité, d’autres ouvrages, particulièrement soignés, confirment la nécessité de loger la roche extraite en occupant le moins de place possible au sol. Le sol actuel, apparent, c’est la dalle rocheuse. Bien appareillé, le pierrier est légèrement surchargé.

 

Fig. 15 - Sur ce pierrier, on observe un simple escalier (à droite)

 

Fig. 16 - Ci-dessus, une des rares dolines possibles et encore entretenues.

 

Fig. 18 - Doline encore entretenue, avec arbres fruitiers et oliviers (5 octobre 2007).

Pour imprimer, passer en mode paysage
To print, use landscape mode

© Michel Rouvière - CERAV
Le 28 mars 2016

Références à citer :

Michel Rouvière
Création de terrasses de culture par extraction des strates calcaires au Bois Saint-Martin à Labeaume (Ardèche) (Agricultural Terraces Built with Stones Quarried From Limestone Strata in Bois Saint-Martin at Labeaume, Ardèche)
http://www.pierreseche.com/extraction_strates_bois_st-martin.htm
28 mars 2016

page d'accueil           sommaire terrasses