NOUVELLES DU MONDE

DE L'ARCHITECTURE DE PIERRE SÈCHE
Année 2005 (2e semestre)

NEWS FROM
THE DRY STONE ARCHITECTURE SCENE
Year 2005 (semester 2)

1 - Ouvrage reçu : Piedras con raíces, No 9 (printemps 2005) :

Au sommaire de ce 9e numéro de Piedras con raíces ("Pierres enracinées"), la revue de l'architecture vernaculaire  d'Estrémadure (*), un assortiment de qualité :

- Association ARTE, L'architecture vernaculaire, patrimoine de l'humanité : projet d'un ouvrage sur ce thème, réunissant spécialistes estrémaduriens et étrangers;

- Juan Eugenio Mena Cabezas, Sauvegarde d'éléments ethnologiques pour améliorer les atouts touristiques de la région de Llerena;

- Jesus Carlos RodrÍguez Arroyo, Premier inventaire et description des "chajurdonis" de la commune d'Acebo : cabanes en pierre sèche à voûte d'encorbellement dans la Montagne de Gata;

- Sebastián Díaz Iglesias, Les sources : formes vivantes de notre architecture traditionnelle : il s'agit de successions de bacs en pierre, disposés bout à bout et dans le sens de la pente, ayant servi d'abreuvoirs pour les troupeaux d'ovins;

- Antonio Garrido Correas, Les "chozos" de la Montagne (La Vera), une architecture ancestrale, un mode de vie en voie de disparition : texte en estrémadurien, décrivant des cabanes en pierre sèche à toiture végétale faisant partie d'installations d'estive);

- D. José Maldonando Escribano, Réhabilitation de l'architecture rurale en basse Estrémadure. Un pari en faveur du tourisme de qualité;

- Carlos Junquera Rubio, La maison traditionnelle dans la région de Chalaco, département de Piura (Pérou);

- Michel Rouvière, Les oliviers des serres de Vinezac (Ardèche, France) : le sujet est en fait d'une part les cuves creusées dans le grès en plein champ et à usage de fouloir pour le raisin, et d'autre part certains bassins, également creusés, ayant servi de maie de pressoirs (article bilingue, français-espagnol, mais la partie française est malheureusement entachée de coquilles);

- José Luis Puento, Concha Casado, Architecture traditionnelle : les cheminées de Villar del Monte (León);

- Mari Carmen Najanjo Santana, La Vega de San Mateo : reflet ethnographique des fortunées (traduction littérale) : concerne l'inventaire du patrimoine de la zone centrale de la Grande Canarie

(*) Piedras con raíces, la revista de nuestra arquitectura vernacula, éditée par Asociación por la Arquitectura Rural Tradicional de Estrémadura (ARTE), asocarte[at]hotmail.com, Apartado correos 837, 10080 - CACERES (18 euros l'an). 

2 - Colloque transpyrénéen : "la pierre, support de développement... de la pierre sèche à nos jours"

Un colloque transpyrénéen intitulé "la pierre, support de développement... de la pierre sèche à nos jours" (*), doit se tenir à Auzat en Ariège, du 21 au 23 octobre 2005, à l'instigation du "Pays d'Auzat et du Vicdessos". C'est ce que nous apprend une lettre circulaire et un dépliant envoyés au CERAV par la "Communauté des communes d'Auzat et du Vicdessos".

Les organisateurs de ce colloque proposent de réfléchir à trois grandes questions :

- Le "patrimoine pierre sèche peut-il constituer un support de développement pour la vallée ?"

- "La transmission du savoir-faire en la matière peut-elle contribuer à l'identité du 'pays' ?"

- "Un Centre pyrénéen de la pierre sèche en Vicdessos pourrait-il contribuer à ce développement, et au développement de la pierre sèche dans les Pyrénées, en participant ainsi à la problématique posée au niveau méditerranéen ?"

Ces diverses questions, il nous est précisé, ont déjà été abordées dans une "Université rurale de la pierre sèche en Vicdessos" il y a un an.

Au programme des trois journées sur lesquelles le colloque doit s'étendre :

- Vendredi 21 octobre : 
. matinée: "introduction et synthèse des travaux conduits par l'Université Rurale à ce jour : le patrimoine comme facteur de lien social et pour un projet de territoitre; l'état du marché de la pierre sèche";
. après-midi : "le patrimoine bâti en Vicdessos : caractéristiques, spécificités, caractères communs au massif";
. soirée : "contes de pierre (soirée polyphonique avec des conteurs ariégeois)".

- Samedi 22 octobre 2005 :
. matinée : "le patrimoine, support de développement : témoignages d'expériences réussies";
. après-midi : "le marché de la pierre sèche et de la pierre de construction : témoignages en Midi-Pyrénées et dans le sud de la France";
. soirée : "synthèse et débat. Quelles perspectives, que mettre en œuvre ?"

- Dimanche 23 octobre :
. matinée : "visites de chantiers réussis" .

- "En parallèle : atelier d'initiation aux techniques de construction en pierre sèche, expositions".

La date limite d'inscription est le 10 septembre 2005. Pour tout renseignement : Office de tourisme des vallées du Tarasconnais et du Vicdessos, rue de la Mairie - 09220 AUZAT - tél. : 05 61 64 87 53 - courriel : otauzattarascon[at]wanadoo.fr.

(*) Cet intitulé est pour le moins curieux : si l'esprit peut aller d'une période du passé à nos jours, comment peut-on aller "de la pierre sèche", c'est-à-dire un mode de mise en œuvre d'un matériau, "à nos jours". Ou alors par "la pierre sèche" faut-il comprendre une lointaine époque (néolithique, gauloise, médiévale, au choix) à cabanes en pierre sèche ? Ce serait là une audacieuse métonymie...

3 - Les carnets d'un bâtisseur à pierre sèche (http://pierreseche.over-blog.com)

Il existe désormais toute une génération de jeunes praticiens de la maçonnerie à sec. Ils se sont formés soit par leurs propres moyens (lectures de documentation technique, essais sur le terrain), soit grâce aux stages proposés par leurs aînés des associations pionnières à partir de la fin des années 1970.

Qu'un de ces nouveaux bâtisseurs à pierre sèche ait pensé à créer un blogue sur l'Internet rendant compte en texte et en images des créations à son actif, quoi de plus naturel. Loys Ginoul, qui œuvre dans les Bouches-du-Rhône, le Vaucluse, les Alpes-de-Haute-Provence, les Hautes-Alpes, l'Aude, a franchi le pas et invite les amateurs de pierres sèches à  aller sur le site pierreseche.over-blog.com constater de visu la variété et la qualité de ses réalisations :
- création d'une rambarde de terrasse (seul le dessus est maçonné au mortier de chaux);
- participation à l'édification du mur de clôture d'un jardin public;
- création d'un jardin japonisant;
- édification d'un mur de soutènement de terrasse en pierres et galets;
- mur de soutènement d'une aire pour garer une voiture;

Avant

Après

- escalier d'accès à un jardin avec mur;
- parementage d'un talus avec des galets;
- création d'une calade;
- remontage dun mur de soutènement d'une route;
- portail d'accès à un jardin potager.

Toutes ces réalisations ont ceci de commun que non seulement elles n'ont pas d'impact agressif sur le cadre environnant mais aussi qu'elles sont économes de matériaux autres que la pierre. L'aménagement d'un place de parking à Marseille est un petit chef-d'œuvre d'ingéniosité et de récupération. 

Ces carnets vont constituer indéniablement une excellente carte de visite pour M. Ginoul. Nous ne saurions trop conseiller à nos habitués de se rendre sur son site et d'y laisser un commentaire.

http://pierreseche.over-blog.com

4 - Appel à volontaires pour la construction de murets en pierre sèche dans le Tarn-et-Garonne

Le Syndicat mixte du pays Midi-Quercy et l'Association pour la promotion de l'identité des causses du Quercy organisent les samedi 10 et dimanche 11 septembre 2005, ainsi que le 26 septembre et le 16 octobre, un "atelier de préparation de chantier et d'implantation de muret" au lieu dit Somplessac à Puylaroque.

On trouvera tous les renseignements sur ce chantier sur les sites respectifs des deux organismes : www.midi-quercy.fr et www.apicq.com.

5 - Programme définitif du colloque d'Avallon du 24 septembre 2005

PROGRAMME

8 h 30 - Accueil des participants à la Salle des Maréchaux à la Mairie

8 h 45 - Présentation des participants

9 h 00 - Ouverture du colloque par Josiane Maxel,  Présidente du "Comité icaunais des meurgers" : Introduction au Patrimoine rural

9 h 15 - Christian Lassure, Président du CERAV : Les cabanes en pierre sèche de la France. Quelques constructions exceptionnelles et inédites - Photos de Dominique Repérant

9 h 45 - Jean-Claude Liger, archéologue (Associaton "Cora") : La grande grotte d’Arcy-sur-Cure (Yonne) : une construction énigmatique en pierre sèche dans une grotte

10 h15 - Yves Moretti, directeur de "Sentiers chantiers d’insertion de Côte-d’Or"

10 h 45 - Pierre Crozat, architecte EPF-L, Dr INPL Mines de Nancy : La construction par degrés, méthode vernaculaire appliquée à la pyramide de Djoser à Saqqarah

11 h15 - Pause

11 h 30 - Fabrice Thomassin, cartographe : Le GPS, outil de recensement des cabanes

12 h 00 - Guy Gourlet,  Président de "Cabanes, meurgers et enclos du Vézelien" : Richesses en pierre sèche de l’Avallonnais

12 h 30 - Repas au Relais des Gourmets à Avallon, 47, route de Paris (sur réservation*)

15 h 00 - Départ pour "Les terrasses d’Avallon". Visite guidée avec "Traverses"

16 h 00 - Retour à la Salle des Maréchaux - Mairie d’Avallon

16 h 10 - Frank Kavanagh : Constructions irlandaises

16 h 40 - Danièle Larcena, Présidente de "Pierre sèche en Vaucluse" : Systèmes hydrauliques

17 h 15 - Ada Acovitsioti-Hameau, anthropologue à l’ASER et Société Internationale de la Pierre Sèche : A la frontière du durable : les cabanes en pierres sèches dans leurs multiples contextes

18 h 00 - Clôture du colloque avec dégustation offerte par la mairie d’Avallon

Organisateur : Comité icaunais des meurgers, 5, chemin des Clercs - 89660 MAILLY-LE-CHATEAU - Tél. : 03 86 81 15 67 - Télécopie : 03 86 81 13 58 - Courriel : Josianemaxel[at]aol.com.

Partenaires : Ville d’Avallon - Pays Avallonnais - Conseil Général de l’Yonne.

Accès libre dans la limite des places disponibles - Il est conseillé de réserver dès maintenant.

Parking recommandé à la Maladrière à côté du restaurant.

(*) Les frais du repas de midi pour les conférenciers sont pris en charge par le Comité des murgers. Pour le public, le prix du repas est de 23 €  - Exclusivement sur réservation - Menu : kir gougères - Ballotin de sandre sauce homard ou assiette morvandelle - Jambon à la Chablisienne - Assiette de fromages - Vacherin cassis/poire ou nougat glacé -  Vins : Chablis et Épineuil + café.

Nom……………………………………...................  Prénom…………………………………….................................
Organisme……………………………………........... Adresse:……………………………………................................
Tél……………………………………....................... Réservation du repas              OUI          NON
Nbre de places……….................................................

A retourner par télécopie  (03 86 81 13 58), courriel (josianemaxel[at]aol.com) ou courrier (Comité icaunais des meurgers, 5, chemin des Clercs - 89660 MAILLY-LE-CHATEAU)

Pour tout problème, Prendre contact au 03 86 81 15 67.

6 - Echange de liens entre le CERAV et la Fondation EL SOLÀ

Le CERAV a le plaisir d'annoncer que la page d'accueil de pierreseche.com comporte désormais un lien conduisant à celle de la Fondation catalane El Solà.

El Solà est une association à but non lucratif créée en 1999 pour étudier, préserver et faire connaître l'architecture en pierre sèche de la commune de La Fatarella en Catalogne et plus généralement de la région montagneuse de Terra Alta ainsi que des régions circonvoisines.

La Fondation possède un centre de documentation situé au siège social de l'Association (C. Solà, 23 - 43781 LA FATARELLA (Terra Alta)) et organise des expositions, des conférences et des cours de formation. 

On trouvera l'exposé de ces objectifs et activités sur le site www.fundacioelsola.org

Autres coordonnées de Fundacio El Solà :
- Téléphone : 977 413 902
- Télécopie : 977 413 761
- Adresse réticulaire : elsola[at]fundacioelsola.org

7 - Planches de culture à Roquebrune-Cap-Martin (Alpes-Maritimes)

Ayant découvert notre site Internet, M. Lionel Borla, architecte DPLG, a eu la gentillesse de nous envoyer plusieurs photos de planches de culture prises à Roquebrune-Cap-Martin dans les Alpes-Maritimes. Le CERAV le remercie de cette excellente idée qui va lui permettre de compléter le texte et l'illustration de la page "Tour d'horizon des régions à terrasses de culture en France" du présent site.

© Lionel Borla

Roquebrune-Cap-Martin (Alpes-Maritimes) : un balcon sur la Méditerranée

© Lionel Borla

Roquebrune-Cap-Martin (Alpes-Maritimes) : planches à citronniers

Les murs de soutènement des planches, hauts d'environ 1,50 m, sont appremment en pierres calcaires. Celles-ci, de forme biscornue, sont placées avec leur face la plus plate en parement et agencées à la façon d'un puzzle. Dans certains parements, on note de gros blocs qui semblent être des morceaux de rochers cassés à la masse.

© Lionel Borla

     

© Lionel Borla

Roquebrune-Cap-Martin (Alpes-Maritimes) : escalier sur terrasses

Les planches portent encore actuellement des citronniers, culture pour laquelle Menton est célèbre, et les murs sont en bon état.

M. Borla peut être contacté à l'adresse suivante : lionelborla[at]free.fr. Il est l'auteur d'un site Internet - htttp://lionelborla.free.fr - où il présente son travail de peintre.

Vers page 1 des "Nouvelles"


© CERAV

Dernière mise à jour : le 13 septembre 2005 / Last updated on September 13th, 2005

nouvelles 2004          page d'accueil          sommaire nouvelles           nouvelles 2005 (1)          nouvelles 2005 (3)