ARCHITECTURE VERNACULAIRE

CERAV

RECENSION 20 / REVIEW 20

Priročnik kraške suhozidne gradnje

MANUALE DELL'EDILIZIA CARSICA IN PIETRA A SECCO

version en italien


Eda Belingar, Miha Jeršek, Patricija Bratina, Boris Čok, Domen Župančič, Priročnik kraške suhozidne gradnje - Manuale dell’edilizia carsica in pietra a secco, projet Paysage vivant du Karst financé par le Fonds européen de développement régional et par les fonds nationaux (I et Slo) dans le cadre du Programme de coopération transfrontalière Italie-Slovénie 2007-2013 (compte rendu : Sergio Gnesda).

La publication initiale, écrite en langue slovène, comprend un livre accompagné de deux petits fascicules. Les trois ouvrages ont été traduits en italien par l’organisme public slovène Parc Škocjanske Jame alors que le cahier des charges n’en faisait pas obligation (1). Le présent compte rendu est fait à partir de cette traduction en italien.

Intitulé Manuale dell’edilizia carsica in pietra a secco et fort de 35 pages au format 21 x 21 cm, le livre est de présentation attrayante grâce aux nombreuses photographies presque toutes en couleurs. Il se compose de 11 chapitres, dont chacun est écrit par un auteur différent. Les trois premiers portent sur la partie géologique et historique. Le quatrième est consacré aux différents types de murets, le cinquième aux bornes de délimitation, aux soutènements, abris, abreuvoirs, puits, sentiers, sources aménagées, ainsi qu’aux hiške. Les autres chapitres portent sur les caractéristiques de la construction en pierre sèche, sur l'état de conservation des structures existantes et sur les fautes à éviter.

Le dernier chapitre est un glossaire de l’architecture en pierre sèche du Karst. Les termes recensés relèvent souvent du dialecte istro-vénitien, du dialecte de Trieste ou de la langue romane istriote de l’Istrie centrale (2). Les définitions sont en italien. Par exemple le mot en slovène local hiška est rendu en langue istriote par casita (3). La bibliographie recense seulement les ouvrages concernant le Karst slovène alors que le livre examine l'architecture en pierre sèche du Karst classique, lequel comprend aussi bien le territoire italien que le territoire slovène. À cet égard, il serait opportun d'indiquer Italie (I) ou Slovénie (Slo) selon que les lieux mentionnés sont en Italie ou en Slovénie, et d’écrire les noms dans les deux langues. Il serait alors plus facile, pour le lecteur peu au fait de la terminologie bilingue, de repérer les sites.

Source : Platy limestone: 10 case studies in the Classical Karst, Adriatic IPA project RoofOfRock, Trieste 2014.

Les deux petits fascicules pour l'entretien et la construction des hiške et murets (en noir et blanc, de 19 pages au format 21 x 11,5 cm) ont été rédigés par Boris Čok à l’attention des amateurs. Les dix-sept chapitres du premier fascicule (La manutenzione e la costruzione dei muretti a secco isolati e di sostegno sul carso) couvrent tous les aspects : outillage, sécurité, démolition et réparation des parties endommagées, sélection et préparation des pierres, techniques de construction. Le dernier chapitre est un glossaire slovène local - italien. Les quinze chapitres du fascicule La manutenzione e la costruzione delle hiške sont en partie conçus comme complément du premier fascicule et se concentrent sur l’entretien et la reconstruction des hiške existantes et la construction de nouvelles hiške. De nombreux croquis et photographies illustrent le texte. Le dernier chapitre évoque le rituel de la « bénédiction » de la hiška par le bâtisseur à la fin des travaux.

 

Toute les publications éditées dans le cadre des projets Living Landscape du Programme de coopération transfrontalière entre l'Italie et la Slovénie, sont distribuées gratuitement.

Les personnes intéressées peuvent consulter les livres en version électronique (en italien) sur le site de l'Institut pour la protection du patrimoine culturel de Slovénie :
http://www.zvkds.si/sl/kulturna-dediscina-slovenije/publikacije/publikacije/176-prirocnik-kraske-suhozidne-gradnje-v-italijanscini/
Pour les textes en langue slovène :
http://www.zvkds.si/sl/kulturna-dediscina-slovenije/publikacije/publikacije/175-prirocnik-kraske-suhozidne-gradnje-v-slovenscini/

NOTES

(1) On peut regretter toutefois que l’italien soit par endroits bien hésitant.

(2) L’istriote (ou parfois istrien) (lingua istriota en italien) est parlé par environ 3 000 personnes en Istrie méridionale et par quelques milliers d’Istriens de la diaspora.

(3) La traduction de hiška par casita, mot qui désigne exclusivement les cabanes en pierre sèche à voûte en encorbellement de la ville de Dignano d’Istria / Vodnjan, où la langue istriote est encore parlée, est une erreur. En employant casita, on perpétue l’interdiction faite aux savants d’avant-guerre par le régime fasciste d’employer des mots non italiens (en l’occurrence hiška).


Pour imprimer, passer en mode paysage
To print, use landscape mode

© Sergio Gnesda - CERAV
Le 12 mars 2015 / March 12th, 2015

Références à citer / To be referenced as:

Sergio Gnesda
compte rendu de Eda Belingar, Miha Jeršek, Patricija Bratina, Boris Čok, Domen Župančič
Priročnik kraške suhozidne gradnje
- Manuale dell’edilizia carsica in pietra a secco
projet « Paysage vivant du Karst » financé par le Fonds européen de développement régional et par les fonds nationaux (italien et slovène) dans le cadre du Programme de coopération transfrontalière Italie-Slovénie 2007-2013
http://www.pierreseche.com/recension_20_fr.htm
12 mars 2015

page d'accueil           sommaire recensions