LES TRULLI OU CASEDDE D'ALBEROBELLO (PROVINCE DE BARI, ITALIE)
À TRAVERS LES CARTES POSTALES ET PHOTOS ANCIENNES

The trulli or casedde of Alberobello, province of Bari, Italy,
through old postcards and photos

Christian Lassure


III - LES AVATARS DE LA RUE MONTE PERTICA AU QUARTIER MONTI (1950-2010)
III - THE CHANGING FACE OF VIA MONTE PERTICA IN THE MONTI DISTRICT (1950-2010)

La rue Monte Pertica se trouve dans le quartier Monti (le quartier « des Monts »), qui occupe une colline dans la partie sud d'Alberobello. Cette rue se prolonge par la place d'Annunzio et la rue San Michele, l'ensemble formant un arc de cercle depuis l'église Saint Antoine de Padoue à l'ouest jusqu'à la place Largo Martellotta au nord.

Monte Pertica street is in the Monti district ("the district of the Mounts"), a hill in the southern part of Alberobello. The street leads through Piazza d'Annunzio into via San Michele, forming an arc of circle from San Antonio de Padova church in the west to the Largo Martellotta market place in the north.

 

Plan de la partie sud de la ville d'Alberobello avec ses deux zones à trulli, le rione Monti, à gauche, et le rione Aia Piccola, à droite.
Map of the southern part of the town of Alberobello with its two trullo zones, the Monti district on the left, and the Aia Piccola district on the right.

 

Carte postale noir et blanc du milieu des années 1950 (une version colorisée existe également). Éditeur : Mostra dei Trulli. Photo : Fanizzi Bernardino.
Black and white postcard of the mid 1950s (a coloured version also exists). Publisher: Mostra dei Trulli. Photo by Fanizzi Bernardino.

Dans cette carte postale noir et blanc du milieu des années 1950, on observe, dans le prolongement du mur moderne à gauche, un alignement de plusieurs habitations à trullo dont les cônes sont sensiblement de même hauteur. Un deuxième alignement s'étire un peu plus loin, après l'interruption d'une ruelle transversale. La rue est étroite et un mur borde des jardinets du côté opposé à celui des habitations. Deux moyens de transport s'y côtoient, ue carriole tirée par un cheval, et une vespa, le deux-roues à la mode dans les années 1950. On n'aperçoit, sur le devant des cônes, aucun symbole badigeonné au lait de chaux.

In this black and white photograph of the mid-nineteen fifties, a row of several trullo houses with same-size conical roofs can be seen as a continuation of the modern wall on the left. Beyond the small recess formed by a crosswise street, a second row of houses extends further down. Via Monte Pertica is a narrow street with a dry stone wall lining a number of small front gardens on the side opposite the trullo houses. A traditional horse-driven cart and a vespa, the popular two-wheeler of the time, are seen side by side halfway along the street. No whitewashed symbol is visible across the front of the trullo roofs.

 

Carte postale noir et blanc des années 1950.
Black and white postcard of the 1950s.

Le même alignement de maisons, vu en plongée depuis le haut d'un bâtiment de l'autre côté de la rue. Il y a en tout 6 cônes, le dernier, à droite, étant de moindre hauteur. Les faîtages sont tous différents, avec de gauche à droite :
- un enduit au ciment autour de la pointe du cône;
- un pinacle formé d'une dalle circulaire coiffée d'une boule;
- un pinacle formé d'un cône la pointe en bas et coiffé d'une boule;
- un pinacle réduit à une dalle circulaire;
- un pinacle identique au précédent mais badigeonné au lait de chaux;
- un enduit, badigeonné de blanc, recouvrant la pointe du cône.

On est à même d'interpréter la structure du mur de pierre sèche bordant l'autre côté de la rue : il s'agit d'un mur à fruit surmonté par un chaperon de grandes lauses posées sur la tranche. Cette disposition explique l'ombre découpée visible dans la précédente carte postale.

The same row of houses as seen from the top of a building on the opposite side of the street. There are as many as six trullo cones, all of identical size except the smaller one furthest to the right. Each apex is different, though. From left to right, there are:
1 - an apex rendered with mortar;
2 - a pinnacle consisting of a circular slab topped with a ball;
3 - a pinnacle consisting of an upturned cone topped with a ball;
4 - a pinnacle consisting of a mere circular slab;
5 - a pinnacle identical to the previous one, but whitewashed;
6 - an apex rendered with mortar, complete with whitewash.

The structure of the dry stone wall across from the row of trullo houses comes out plainly: battered facings, a coping of large slabs set on edge (hence the serrated shadow visible in the previous postcard).

 

Carte postale noir et blanc des années 1950. Éditeur : Ditta Cav. Giuseppe Lo Buono / Via Roberto da Bari 6 - Bari. Foto Mastrorilli - Bari.
Black and white postcard of the 1950s. Publisher : Ditta Cav. Giuseppe Lo Buono / Via Roberto da Bari 6 - Bari. Foto Mastrorilli - Bari.

Cette autre carte postale des années 1950 montre la rue Monte Pertica depuis son extrémité est. Au fond, sur la gauche, se dressent la façade et les cônes de l'église de Saint Antoine, construite en 1926. Face au débouché sur la rue Cadore, se profile une maison à terrasse surmontée de deux trulli, contemporaine de l'église. On remarque la présence d'un symbole badigeonné sur le 4e cône (en partant de la droite) de l'alignement de trulli. La ruelle est animée : des riverains, assis sur des chaises devant leur maison, font la causette ou s'affairent à quelque tâche, spectacle caractéristiques des rues (sans circulation automobile) de l'époque.

In this third postcard of the 1950s, Monte Pertica street is seen from its eastern end. In the background, to the left, stand the façade and trullo cones of the church of Saint Anthony, built in 1926. Facing the western end of the street, on Cadore street, can be seen a house topped with two trullo cones, of contemporary date with the church. A whitewashed symbol is apparent on the fourth cone (from the left) of the row of trulli. There is some animation in the street: residents are sitting on chairs outside their houses, having a chat or going about some household chore, a familiar sight in the car-less streets of the time.

 

Carte postale noir et blanc des années 1950-1960.
Black and white postcard of the 1950s-1960s.

La rue Monte Pertica est photographiée ici depuis les parties hautes de l'église de Saint Antoine. Cette vue plongeante fait apparaître, à l'arrière-plan, la ville moderne avec ses immeubles cubiques. Sur le devant du 3e cône de la rangée à partir de la gauche, a été peint à la chaux un symbole ressemblant à un rameau. La rue a été élargie et le mur de pierre sèche visible dans les cartes précédentes a laissé la place à un mur en maçonnerie liée. Sur la façade de l'habitation No 1 (au bout Ouest de la rangée), on aperçoit un poteau fourchu oblique qui servait à porter le fil à sécher le linge. Au-delà du bout Est de la rangée, débute la place d'Annunzio, avec un groupe de trulli dont les façades ont été surélevées de façon à donner l'illusion d'une habitation moderne.

This view of Monte Pertica street was shot from the roofs of the church of Saint Anthony. The high angle brings into view the square buildings of the town's more modern parts. Across the front of the third cone (from the left of the row of houses), a whitewashed symbol reminiscent of a bough has been painted. The roadway has been widened, resulting in the dry stone wall visible in the preceding postcards being replaced by mortared stonework. Sticking out obliquely from the façade of trullo N. 1 (at the west end of the row), is a forked perch used for supporting a clothes line. Beyond the east end of the row, at the inception of Piazza d'Annunzio, stands a trullo house whose walls have been raised to make it look like a modern house.

 

Carte postale couleur des années 1960. Éditeur : Cav. G. Lobuono - Bari.
Colour postcard of the 1960s. Publisher: Cav. G. Lobuono - Bari.

Avec cette carte en couleur, on passe aux années 1960. La vue est prise depuis l'est et en plongée. La chaussée élargie a été dotée d'un trottoir sur sa rive gauche. Les murs des jardinets ont été reculés d'autant et refaits à la moderne. On reconnaît les cinq grands cônes, suivis du petit. Le symbole ressemblant à un rameau peint sur le devant du 3e cône est bien visible ainsi qu'une croix sur le devant du petit cône.

Une curiosité : le mur en pierre sèche bordant la ruelle en oblique présente un échalier là où le chaperon de dalles posées de chant laisse la place à des dalles posées à plat; deux gros blocs forment une sorte de marchepied sous une volée de trois marches saillantes fichées dans le mur.

With this colour postcard, we move on to the 1960s. The picture is taken from the East and from a high angle. The street surface has been widened and fitted with a pavement on its left-hand side. The wall alongside the garden plots has been moved back and rebuilt to modern standards. The five high cones and the small one are easily recognizable. The bough-like symbol  whitewashed across the front of the third cone is still visible as well as a cross splashed across the front of the smaller cone.

Curiously, the dry laid wall bordering the oblique street in the left corner of the picture is equipped with a stone stile: the coping of slabs set on edge gives way to an interval of slabs laid flat above a flight of three steps projecting from the wall face and reached via two big stone blocks acting as stepping stones.

 

Carte postale couleur ayant voyagé en 1966.
Colour postcard posted 1966.

Toujours dans les années 1960, le même alignement vu depuis les toitures d'une maison du côté opposé. On distingue bien la morphologie des différentes entrées : les quatre  les plus à gauche se terminent par un arc en plein cintre sous un fronton, la 5e est d'élévation rectangulaire et sans fronton, la 6e et la 7e consistent en baies rectangulaires sous fronton. La maison à l'extrême droite est un édifice composite, regroupant plusieurs cellules. Elle est la seule à avoir sa souche de cheminée côté rue. Les personnes présentes dans la rue sont des riverains qui, manifestement, ne savent pas qu'ils sont dans l'objectif du photographe. L'avant d'une petite Fiat se dessine au niveau du lampadaire, signe que l'automobile se démocratise.

Le cône visible au premier plan à gauche nous montre comment sont disposées les lauses dans les cônes anciens : selon une légère déclivité de l'intérieur vers l'extérieur, et avec un pureau qui se réduit là où la pente est la plus forte.

Another 1960s colour postcard of the same row of houses, seen from the roof of a trullo house on the opposite side of the street. The various doorways fall into three morphological types: the first four on the left are spanned by a semi-circular arch underneath a triangular pediment, the fifth is spanned by a mere lintel, the 6th and 7th are spanned by a lintel underneath a triangular pediment. The house at the extreme right is a multi-cell composite structure and the only one with a chimney stack at the front. The people outside are locals, unaware that they are being photographed. What appears to be the front of a small Fiat can be seen close to the lamp post on the right, an indication that the personal car is becoming popular.

The left-hand cone in the foreground reveals the method with which roof stone tiles were laid in older trullo roofs, i.e. with a slight outward slant and an exposed part that diminishes as the slope increases.

 

Carte postale couleur des années 1970.
Colour postcard of the 1970s.

Une décennie plus tard, dans les années 1970, le décor n'est plus le même : le tourisme s'est désormais installé dans deux des habitations, d'après les étals visibles. La toiture de l'habitation à l'extrême gauche de l'alignement a été refaite par des artisans qui ont donné au cône un caractère géométrique qu'il n'avait pas, ainsi que le faîtage sculpté qui lui manquait. Le symbole qui était peint sur le cône No 3 a disparu, mais un autre – une croix apparemment – est apparu sur le cône No 5.

A decade later, in the 1970s, the scene has changed: judging from the stall outside two of the houses, Tourism has made its debut. The roof of the house at the extreme left end of the row has been rebuilt by local craftsmen, gaining in the process both a rectilinear profile and a brand new carved pinnacle. The symbol painted on cone N. 3 has faded away while another – a cross apparently – has popped up on cone N. 5.

 

Carte postale couleur des années 1980-1990.
Colour postcard of the 1980s-90s.

Sur cette carte postale des années 1980-1990, on constate que les cônes Nos 3, 4 et 5 ont été refaits tandis que le cône No 1 a pris une patine grisâtre. Les trois cônes passés entre les mains d'artisans sont d'une rectilinéarité parfaite. Ils ont été affublés du même pinacle gracile et de symboles qui n'y figuraient pas auparavant. Pour faire bonne mesure, un 4e symbole a été ajouté sur le cône No 2. L'entrée sous le cône No 5 s'est vu gratifiée d'un fronton qu'elle n'avait pas. Le conduit de cheminée entre l'entrée No 6 et l'entrée No 7 s'est volatilisée. Enfin, des lanternes ont été fixées en applique en haut des frontons Nos 2, 3 et 4.

Un couple de touristes passe, sous les yeux de marchands de souvenirs. À partir de la voiture, commence la place d'Annunzio.

This postcard of the 1980s-90s shows that trullo cones N. 3, 4 and 5 have been completely rebuilt while trullo cone N. 1 has weathered to a grey shade. The intervention of local roof repairers has resulted in all three refurbished roofs gaining a perfectly linear profile. In the process, they have been graced with the same slender pinnacle and adorned with painted symbols that did not exist before. To add insult to injury, a fourth symbol has been painted on cone N. 2. The doorway underneath cone N. 5 has been favoured with the pediment it was lacking. The chimney stack between entrance N. 6 and entrance N. 7 has vanished. As a final touch, lanterns have been mounted over doorways N. 2, 3 and 4.

Two tourists, a man and woman, happen to be strolling past a gift shop. A car is parked where via Monte Pertica merges into Piazza d'Annunzio.

 

Carte postale couleur des années 1990. Editeur : DELADUS.
Colour postcard of the 1990s. Publisher: DELADUS.

À en juger d'après cette carte des années 1990, la métamorphose de la file de trulli à des fins touristiques est bien avancée. Si les toitures n'ont pas bougé par rapport au document précédent (la No 2, en courbe et contrecourbe, est toujours d'origine), en revanche la vente de souvenirs a gagné les deux premières habitations : des vitrines et des étagères sont accrochées aux façades, des lanternes ornent désormais la façade de la première habitation. Pour rendre plus attrayant un ensemble par trop minéral, on a installé des bacs à fleurs devant les façades. Le cône No 1 a été gratifié du symbole qui lui faisait défaut jusque là.

Judging from this 1990s colour postcard, the conversion of the row of trullo houses to Tourism is well on its way. Although the roofs show no visible change as compared with the previous document – cone N. 2 still retains its original curvilinear profile –, souvenir shops have opened also in the first two houses: showcases and shelves have been fixed to the front walls, another two lanterns embellish the front of the first house. To alleviate the overly mineral appearance of the row of trulli, plant tubs have been installed outside. At the same time, cone N. 1 has been graced with the whitewashed symbol it had been lacking so far.

 

Carte postale couleur des années 2000.
Colour postcard of the 2000s.

Avec cette dernière carte postale, nous arrivons aux années 2000. L'adaptation de l'alignement de maisons à l'activité touristique est achevé : tous les cônes ont été normalisés. Lors de sa réfection, le cône No 2 s'est vu doté d'un nouveau symbole. On a fait pousser des plantes grimpantes contre les parois. L'angle de prise de vue permet d'identifier les divers symboles plaqués sur le devant des cônes (voir ci-après).

This final postcard ushers in the 2000s. The touristic conversion of the row of trulli is now complete: all six cones have been rebuilt to the same standards. In the process, cone N. 2 has also been adorned with a brand new symbol. Climbing plants now cling to the front walls. The angle of view allows the various painted symbols to be identified. (see next document).

 

Montage photographique (source : Wikipédia).
Photographic montage from Wikipédia.

Emprunté à l'encyclopédie en ligne Wikipédia, ce montage nous fait découvrir, quoique dans un ordre différent de celui de la réalité, les symboles de la rue Monte Pertica. De gauche à droite, on a une croix sur un socle, un cœur transpercé, un ostensoir, une croix à l'arbre (?), une colombe figurant le Saint Esprit, un croissant de lune enserrant une croix. Ces symboles sont contemporains des réfections de la fin du XXe siècle et du tout début du XXIe et n'ont rien d'authentique, ayant été apposés par les couvreurs là où il n'y en avait jamais eu.

A photographic montage, borrowed from Wikipedia, displays – albeit in a different order from the actual one – the various symbols now extant in Monte Pertica street. Starting from the left, we can see a cross on a pedestal, a heart pierced by an arrow, a monstrance, a combined cross and tree (?), a dove representing the Holy Spirit, a moon crescent next to a cross. As these symbols have been added after the roofs were rebuilt by local craftsmen in the late 20th century and early 21st century, we are left in no doubt as to their lack of authenticity.

 

Un dernier adieu à l'authentique rue Monte Pertica.
A last farewell to the original Monte Pertica Street.

Pour imprimer, passer en mode paysage
To print, use landscape mode

© CERAV

La présente page est susceptible d'être modifiée / This page remains subject to additional edits

Le 20 janvier 2011 / January 20th, 2011 - Complété le 1er février 2011 - 19 juin 2011 - 23 août 2011 - 8 octobre 2011 / Augmented on February 1st, 2011 - June 19th, 2011 - August 23rd, 2011 - October 8th, 2011

Références à citer / To be referenced as:
Christian Lassure
Série Les trulli ou casedde d'Alberobello (province de Bari, Italie) à travers les cartes postales et photos anciennes (Series: The trulli or casedde of Alberobello, province of Bari, Italy, through old postcards and photos)
III - Les avatars de la rue Monte Pertica au quartier Monti (1950-2010) (The changing face of via Monte Pertica in the Monti district (1950-2010)),
http://www.pierreseche.com/alberobello_monte_pertica.htm
20 janvier 2011

I - Les trulli. Résumé historique et architectural  /  I - Trulli. A historical and architectural summary

II- Photos de la première moitié du XXe siècle  /  II - Photos of the first half of the 20th century

III - Les avatars de la rue Monte Pertica au quartier Monti (1950-2010)  /  III - The changing face of via Monte Pertica in the Monti district (1950-2010 )

IV - L'hôtel des trulli  /  IV - The Hotel of the Trulli

V - Rione Monti, via Monte Santo  V - Rione Monti, via Monte Santo

VI - Rione Monti, via Monte Sabotino  VI - Rione Monti, via Monte Sabotino

VII - Rione Monti, via Monte San Michele  VII - Rione Monti, via Monte San Michele

VIII - Rione Monti, via Monte Nero    (en construction)

IX - Rione Monti, via Monte Pasubio    (en construction)

X - Rione Monti, via Monte San Gabriele

XI - Rione Monti, via Duca d'Aosta

XII - Rione Monti, piazza d'Annunzio    (en construction)

XIII - Rione Monti, vico d'Annunzio    (en construction)

XIV - Rione Monti, Chiesa de Sant' Antonio    (en construction)

XV - Rione Monti, panorama della zona monumentale "Principe de Piemonte"    (en construction)

XVI - Rione Aia Piccola, piazza Plebiscito

XVII - Rione Aia Piccola, via Giuseppe Verdi    (en construction)

XVIII - Rione Aia Piccola, via Duca degli Abruzzi

XIX - Rione Aia Piccola, via Galilei

XX - Il Trullo Sovrano    (en construction)

XXI - Via Monte Calvario

XXII - Via Monte Grappa    (en construction)

page d'accueil