LES MRGÀRI : ENCLOS PASTORAUX PLURICELLULAIRES EN PIERRE SÈCHE

 

DE L’ÎLE DE KRK / VEGLIA (BAIE DE KVARNER, RÉPUBLIQUE DE CROATIE)

 

3e partie : le mrgàr de Ljubimer

 

Sergio Gnesda

 

versione in italiano

 

1. Localisation

Le mrgàr de Ljubimer est situé sur un promontoire de l'ïle de Krk. Il fait face au mrgàr de Na Starošćini (voir 2e partie de la présente série). Le lieu-dit Ljubimer se trouve sur la bordure d’un plateau orienté nord-ouest sud-est, près de la ligne de crête d'un versant plongeant dans la mer (voir figures 1 et 2).

Fig. 1 - Le mrgàr de Ljubimer, signalé par la lettre J, est représenté par un cercle violet inclus dans un cercle rouge représentant le lieu-dit Ljubimer. On y accède par un chemin en vert, marqué 12, bifurquant depuis le  chemin en rouge, marqué 1, venant de Zarok. © Turističke obilježene staze - Otok Krk TZO Baška.

 

Fig. 2 - Vue aérienne du plateau dominant la baie de Baška et de son versant boisé tombant dans la mer. Le mrgàr est cerclé de violet. Source : Google 3D, février 2019.

 

Fig. 3 - Vue aérienne du versant plongeant dans la mer et du plateau abritant le mrgàr (dans le cercle violet). Dans l'angle inférieur droit de l'image, on aperçoit la fin du chemin en rouge traversant la forêt de pins en bordure de la mer. Source : Google 3D, mai 2017.

 

2. Montée

En partant de Zarok, on emprunte le chemin en rouge, qui longe la côte, puis l'on bifurque sur la droite en prenant le chemin en vert qui escalade le versant jusqu'au lieu-dit Ljubimer.

Fig. 4 - Figuration sur le versant du plateau, de la route à suivre pour accéder au mrgàr : en tireté rouge le chemin longeant la côte, en tireté vert la bifurcation escaladant le versant. Source : Google 3D, février 2019.

 

2.1 Dans la partie boisée

Dans la partie boisée, où la pente ne dépasse pas 6°, on chemine sur un terrain herbeux entre buissons et pins. Dans les creux, on rencontre plusieurs murs en pierre sèche, appelés varbakani. Entre un mur et le précédent ou le suivant, la distance est variable. La hauteur des murs est également variable. Elle dépend de la profondeur du creux et de la pente de celui-ci.

Fig. 5 - Mur en pierre sèche barrant un vallon sous un couvert de pins ayant récemment poussé. © Sergio Gnesda.

 

2.2 Dans la partie rocheuse

La pente est très raide (plus de 50°).

Fig. 6 a - L'aspect de la partie rocheuse du versant. © Sergio Gnesda.

 

Fig. 6 b - Idem. En tireté vert, le chemin suivi. © Sergio Gnesda.

 

Il faut monter encore plus haut pour enfin apercevoir la ligne de crête du versant.

Fig. 7a - Se dessinant sur le ciel, la ligne de crête au-delà de laquelle s'étend le plateau. © Sergio Gnesda.

 

Fig. 7 b - Idem. En tireté vert, le chemin suivi. © Sergio Gnesda.

 

Fig. 8 - En chemin, notre petite chienne Laïka refuse de monter plus haut. Diana lui tiendra compagnie. © Sergio Gnesda.

 

Depuis le dernier tronçon rocheux, on aperçoit une succession de varbakani dans un creux du versant.

Fig. 9 - À partir de la flèche blanche, la succession de varbakani barrant un creux du versant. © Sergio Gnesda.

 

Fig. 10 - La pierraille éboulée retenue par le varbakan situé le plus en amont. © Sergio Gnesda.

 

3. Le mrgàr

Dans la partie centrale et la partie droite de l'image, on aperçoit les vestiges du mrgàr au-delà de la ligne de partage des eaux.

Fig. 11 - À droite, sur le plateau, les vestiges du mrgàr. À  gauche, la petite île de Prvić. Version en plus haute définition. © Sergio Gnesda.

 

Fig. 12 - L'ensemble des vestiges lithiques avec, au centre, dans le cercle jaune, le mrgàr. Source : Google 3D, mai 2017.

 

Fig. 13 - Vue d'avion des vestiges lithiques. Juste avant le chemin en entonnoir (progòn) conduisant à l'enceinte centrale (sala), on aperçoit la mare ou lavogne (lokva) remplie d'eau. Le mrgàr compte 30 diverticules (mrgarìći). Sur la crête marquant la limite entre le plateau et le versant, s'étire le long mur (drmun) délimitant le pâturage communautaire (komunada). © Berislav Horvatić.        

 

3.1 La lavogne

Fig. 14 - La lavogne asséchée (nous sommes à la fin de l'été). Version en plus haute résolution. © Sergio Gnesda.                   

 

3.2 Le chemin en entonnoir

Fig. 15 -  Le début de la partie étroite du couloir en entonnoir. Au premier plan, les restes d'un mouton. © Sergio Gnesda.

 

3.3 L'entrée de l'enclos central

Fig. 16 - Vue de l'entrée (zàtoka) de l'enclos central depuis le chemin d'accès en entonnoir. On aperçoit au loin la petite île inhabitée de Prvić. © Sergio Gnesda.

 

3.4 - L'enclos central

Fig. 17 - Vue de l'entrée de l'enclos central depuis l'intérieur de celui-ci. © Sergio Gnesda.

 

Fig. 18 - Vue de l'enclos central côté mer avec les ouvertures des petits enclos adventices. Version en plus haute résolution. © Sergio Gnesda.

 

3.5 - Les petits enclos périphériques

Fig. 19 - Vue de l'intérieur d'un enclos adventice (mrgarìć). © Sergio Gnesda.

 

Fig. 20 - Entrée sans linteau (laz) d'un mrgarìć. La sortie est également sans linteau. Les portes en bois sont démolies. © Sergio Gnesda.

 

Fig. 21 - Entrée à linteau  (škulja) d'un mrgarìć. Le constructeur a choisi, pour couvrement, une énorme dalle triangulaire. © Sergio Gnesda.

 

Fig. 22 - Entrée et sortie à linteau d'un autre mrgarìć. © Sergio Gnesda.

 

Fig. 23 - Sorties de plusieurs mrgarìći vues de l'extérieur.  Version en plus haute résolution. © Sergio Gnesda.

 

4. État d'abandon

Le mrgàr est abandonné manifestement depuis plusieurs années. On le voit à l'état des murs, au fait que les portes en bois et les grilles en fer sont démolies et également à l'invasion des chardons.

Fig. 24 - Entrée et sortie à linteau d'un autre mrgarìć. Le constructeur a choisi comme linteaux des dalles allongées à la sous-face légèrement arquée. La porte en bois brisée, les éboulis de pierre sont le signe que les moutons ne viennent plus depuis quelques années déjà. © Sergio Gnesda.

 

Fig. 25 - Les chardons envahissent les mrgarìći laissés à l'abandon. © Sergio Gnesda.

 


Pour imprimer, passer en format paysage
To print, use landscape mode

© CERAV
11 février 2019 / February 11th, 2019

 

Référence à citer / To be referenced as :

Sergio Gnesda
Les mrgàri : enclos pastoraux pluricellulaires en pierre sèche de l'ïle de Krk / Veglia (baie de Kvarner, république de Croatie), 3e partie : le mrgàr de Ljubimer (Mrgàri: multicellular dry stone sheep enclosures of the isle of Krk / Veglia (Kvarner Gulf, Republic of Croatia), part 3: the Ljubimer mrgàr)
http://www.pierreseche.com/mrgar_3.htm
11 février 2019

 

Suite :

Les mrgàri : enclos pastoraux pluricellulaires en pierre sèche de l'ïle de Krk / Veglia (baie de Kvarner, république de Croatie), 4e partie : les mrgàri de Na Jakoši et de Na Lipici  (Mrgàri: multicellular dry stone sheep enclosures of the isle of Krk / Veglia (Kvarner Gulf, Republic of Croatia), part 4:  the Na Jakoši and  Na Lipici mrgàri)

 

page d'accueil