L'ANCIENNE ABBAYE DE SAINT-AMAND-LES-EAUX (NORD)
VEÜE DE L'ABBAIE DE ST. AMAND EN FLANDRE, DESINÉ DU COSTÉ DE L'ENTRÉE

VEÜE DE L'ABBAIE DE ST AMANT EN FLANDRE, DESINÉ DU COSTÉ DE L'ENTRÉE - AQUARELLE DU XVIIe SIÈCLE, PROBABLEMENT EXECUTÉE PAR GAIGNIÈRES - BIBLIOTHEQUE NATIONALE - CABINET DES ESTAMPES - COLL. H. DESTAILLEUR, t. XIII, No 3061, 102.

De gauche à droite, on distingue la tour des agaches, la remise à bois, l'échevinage, le petit comptoir, l'église abbatiale. L'aquarelliste a donné à la tour abbatiale une allure écrasée, en particulier en accentuant la grosseur de la flèche centrale. Quelques erreurs de détail s'observent au frontispice :

- les niches du deuxième étage des avant-corps sont vides (où sont passés, à gauche Saint Amand, à droite Saint Denis ?);

- les niches du rez-de-chaussée s'ornent chacune d'une statue en pied (alors qu'en réalité y sont sculptées les armes de l'abbaye à gauche et celles de l'abbé Dubois à droite);

- la porte latérale à droite du grand portail du rez-de-chaussée n'est pas figurée.

L'aquarelle est vraisemblablement de la fin du XVIIe siècle, époque où furent comblées les douves (ou vivier Madame) baignant ce côté du monastère.

     

 

La tour d'angle dite des agaches

 

Maison en bordure de la place de l'abbaye

 

La croix.

VEÜE DE L'ABBAÏE DE SAINCT AMANT EN FLANDRE, DESINÉ PAR LE DERIERE DU COEUR

VEÜE DE L'ABBAÏE DE ST AMANT EN FLANDRE, DESINÉ PAR LE DERIERE DU COEUR - AQUARELLE DU XVIIe SIÈCLE, PROBABLEMENT EXECUTÉE PAR GAIGNIÈRES - BIBLIOTHÈQUE NATIONALE - CABINET DES ESTAMPES - COLL. H. DESTAILLEUR, t. XIII, No 3061, 101.

Entre les tours d'angle - à gauche, de Sainte Aldegonde, à droite, du pigeonnier - et derrière le corps de bâtiment s'étirant entre elles, on aperçoit successivement l'église abbatiale avec son chevet précédé d'un petit clocher et sa croisée du transept surmontée d'une tour-lanterne, la flèche centrale de la tour, les toitures du quadrilatère central. Le cours d'eau longeant ce côté du monastère est l'ancienne Scarpe, dans laquelle se jette le Manquet, canalisé sous le monastère. La porte près de la tour du pigeonnier est la porte du lignier, donnant par le pont du lignier sur la chasse du château de la Motte, promenade réservée aux religieux.

 

 

La tour d'angle dite de Sainte Aldegonde

 

La tour d'angle dite du pigeonnier

 
© CERAV
Mis en ligne le 12 juillet 2012 - Complété le 31 août 2012 - 18 septembre 2012.
 

Vue de l'abbaye de Saint-Amand, en 1602, contenue dans l'album de Croÿ

Les bâtiments conventuels de l'abbaye baroque          Perspective intérieure de l'église du monastère d'Elnon

Veue de l'abbaie de St Amant en Flandre, désiné du coste de l'entrée          Veue de l'abbaie de St Amand en Flandre, désiné par le derière du coeur

Vue du siège de Saint-Amand, en 1579, contenue dans l'Atlas Lepoivre          Vue du côté ouest de l'abbaye par Jean-François Neits

Relevés dressés en 1725 par l'ingénieur-géographe Masse Père, 1re partie          Relevés dressés en 1725 par l'ingénieur-géographe Masse Père, 2e partie

 

Images de Saint-Amand-les-Eaux