ARCHIVES D'ARCHITECTURE VERNACULAIRE

FERME DE COMBLE À SURCROÎT À SAINT-DENIS (SEINE-SAINT-DENIS)

Upper king post and collar sling-braced truss at Saint-Denis, Seine-Saint-Denis
 

Christian Lassure

Cette maison, photographiée au début des années 1990, se trouvait dans la rue d'Amiens (ou D. 28) à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), à une cinquantaine de mètres du croisement de la D. 28 (direction Pierrefitte) et de la D. 29 (direction Garges-lès-Gonesse). Il s'agissait d'une des anciennes maisons de maraîcher qui naguère bordaient cette rue (1). Son mur gouttereau longeant la rue comportait un soubassement en plaquettes (de grès ?) sous une maçonnerie en assises de moellons calcaires équarris. Les accès devaient se trouver dans le gouttereau opposé, côté champs.

La travée la plus en avant avait été démolie, mettant au jour une des fermes de charpente, encore visible bien que la section ait été murée sur toute sa hauteur. Cette ferme semble issue de la combinaison de deux fermes superposées : de haut en bas, une fermette triangulée à poinçon court et à arbalétriers dont l'entrait aurait été coupé et réduit à deux blochets, assemblés sur des jambes de force, elles-mêmes fichées en bas sur un entrait et en haut dans les arbalériers de la fermette. Les deux mortaises du poinçon court correspondent, pour celle du haut à la panne faîtière et pour celle du bas au contreventement. Outre la panne faîtière disparue, on note la présence d'une panne intermédiaire à mi-versant et d'une panne sablière au sommet de chaque surcroît. La poutre métallique au niveau du haut du soubassement marquait vraisemblablement le plafond d'une cave.

Nous avons eu l'occasion de photographier une ferme de charpente du même type en 1982 dans une maison du XIXe siècle située à Saint-Pierre-la-Feuille (Lot), en bordure de la N. 20. Eventré par un camion, l'édifice sinistré ne conservait plus qu'une seule ferme sur blochets en place et intacte.

Une charpente identique aux deux précédentes et située à Montlevon sur la commune de La Celle-sur-Morin (Seine-et-Marne), a été publiée par Claude Bouvard, dans « Synthèse d'une maison briarde et analyse des matériaux » en annexe au livre de Michel Vincent, Maisons de Brie et Île-de-France (1981).

NB : 8,40 m représente la longueur de l'entrait. La charpente est en bois de chêne. Les dimensions intérieures du bâtiment sont 7,20 m x 15,50 m.

Selon François Calame, la ferme sur blochets se manifeste dès la fin du Moyen Âge dans l'architecture populaire mais reste ignorée des architectes et ingénieurs qui président à la construction des édifices importants jusqu'à la fin du XVIIIe siècle, époque où elle apparaît dans des presbytères, des écoles et des casernes (2).

NOTES

(1) Elle n'existe plus aujourd'hui.

(2) François Calame, avec la collaboration de Robert Fossier, volume Picardie du Corpus de l'architecture rurale française, Éditions A. Die, 1992, section 4.3 La charpente de comble, pp. 66-67.

© CERAV
Le 1er mars 2015 / March 1st, 2015

Références à citer  :

Christian Lassure
Ferme de comble à surcroît à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis (Upper king post and collar sling-braced truss at Saint-Denis, Seine-Saint-Denis)
http://www.pierreseche.com/archeo_AV_ferme_saint-denis.htm
1er mars 2015

page d'accueil           sommaire d'architecture vernaculaire