NOUVELLES DU MONDE
DE L'ARCHITECTURE DE PIERRE SÈCHE
année 2010 (3e et 4e trimestres)

NEWS FROM
THE DRY STONE ARCHITECTURE SCENE
Year 2010 (Terms 3 and 4)

1 - Ouvrage reçu : STONECHAT, numéro 21
2 - Journées du Patrimoine à Saint-Jeannet (Alpes-Maritimes)
3 - Journées du Patrimoine à Vinezac (Ardèche)
4 - Conférence de presse à l'occasion de la parution du livre de Daniel Travier Maisons des Cévennes
5 - « Le Télégraphe Chappe », une conférence de Raoul Decugis de l’association « les chemins du Patrimoine »
6 - Mise en ligne de photos de gabirottes par le photographe Jean-Pierre Boulesteix
7 - 75000 euros pour le « sentier des chibottes » à Vals-près-le-Puy (Haute-Loire)
8 - Construction d'une cabane de type clochaun au 6e festival de la pierre Stonefest
9 - Ouvrage reçu : Piedras con raíces, No 29, printemps 2010
10 - Ouvrage reçu : Piedras con raíces, No 30, été 2010
11 - Ouvrage reçu : Le vin des grottes, article d'Edoardo Micati, dans la revue D'Abruzzo, Turismo, Culture, Ambiente, automne 2010
12 - Ouvrage reçu : STONECHAT, numéro 22

1 - Ouvrage reçu : STONECHAT, numéro 21 de la revue en ligne publiée par la branche des Galles du Nord de l'association britannique Dry Stone Walling


Au sommaire de ce numéro estival, riche et varié, de la revue Stonechat (*), dont le rédacteur-en-chef est Sean Alcock :

- Christian Lassure, The Dry Stone Huts of France (résumé, dans ses très grandes lignes, du livre Cabanes en pierre sèche de France paru en 2004)

- Domen Zupančič, Hiska at Kras in Slovenia (présentation des cabanes en pierre sèche ou hiska du Karst slovène)

- Compte rendu par Alex Turner de l'ouvrage bilingue anglais-espagnol de Borut Juvanec, Hut of Extremadura: Jewel in Stone / Chozo de Extremadura: Joya in Piedra, publié par l'association estrémadurienne ARTE en 2008

- Andrew Loudon, One World Garden, Chelmsford Borough Council - 2005 / 06 (récit de la construction d'une structure ornementale en pierre sèche dans un jardin commémoratif appelé One world Garden pour le compte de l'arrondissement de Chelmsford dans l'Essex, en Angleterre)

- Jane Wooley, Dry Stone Conservancy Builds Bridges in America (relation d'un chantier de restauration d'un pont en pierres assemblées sans mortier dans le Kentucky par l'association américaine Dry Stone Conservancy)

- Sean Alcock, Rogues Gallery (une nouvelle livraison de la rubrique où Sean « démolit » (au sens figuré) un mur de pierre sèche dont la technique est déficiente, la galerie des horreurs de la maçonnerie à sec en quelque sorte)

- Geralt D. Nash, Twlc Mochyn - Welsh Circular Corbelled Pigsties (présentation des soues circulaires à voûte d'encorbellement du pays de Galles)

- Dean McLellan, A Canadian Blackhouse (récit de la construction expérimentale d'une blackhouse - ancienne longère aux extrémités arrondies en abside, aux murs sans mortier et à cohabitation de l'homme et de la vache - dans l'Ontario au Canada)

- Sean Adcock, North Wales Quarry Buildings (notes sur de petites structures en pierre sèche à l'abandon dans d'anciennes ardoisières du nord du pays de Galles : atelier de taille, abris anti-mines, abris pour les outils, et même des cagatoires en plein air)

- John Shaw-Remmington, A Special Christmas Stacking (édification d'un arbre de Noël en pierres en plaçant celles-ci à la verticale et en suivant la forme d'un cône)

- Sean Adcock, Masterclass - Theory of Corbelling (la leçon du maître à l'élève, en l'occurrence des considérations théoriques sur le procédé de l'encorbellement employé dans les voûtements en pierre)

(*) Stonechat est le nom anglais du tarier pâtre, une espèce de passereau, ainsi appelé en anglais car le cri du mâle fait penser à deux pierres qui s'entrechoquent. Un nom prédestiné pour une revue qui parle de pierres sèches.

D'anciens numéros de Stonechat (du numéro 6 de septembre 1994 au numéro 20 du printemps 2010) sont téléchargeables depuis la page suivante

On trouvera une présentation de Sean Adcock à la page suivante

Pour contacter Sean Adcock :
2 Bryn Eithin / Waen / Penisarwaen / Caernarfon / Gwynedd LL55 3PW
Tel : 01286 871275

2 - Journées du Patrimoine à Saint-Jeannet (Alpes-Maritimes)

Dans le cadre des Journées du Patrimoine, Jean Laffitte, spécialiste de l'architecture rurale en pierre sèche, membre-correspondant de notre association, animera une sortie sur le Baou (*) de Saint-Jeannet le samedi 18 septembre avec la participation de l'association « Sentiers et Villages des Baous ».

(*) Il s'agit d'une falaise calcaire dominant le village.

Au pied du promontoire rocheux, le village de Saint-Jeannet et ses jardins en terrasses.
Carte postale grand format des années 1950-1960 (dentelures), éditée par CIM (initiales de Combier Imprimeur Mâcon).

Nous essaierons de comprendre comment vivaient les anciens, aux 18e et 19e siècles, en apprenant à lire un paysage et en allant à la rencontre de cabanes, de ruchers, de bergeries, de restanques... C'est un voyage dans le temps auquel vous êtes conviés, à travers la visite d'un patrimoine peu connu qui mérite d'être redécouvert.

Le rendez-vous est fixé à 9 heures au parking René Veyssi, devant l'Office de Tourisme. Prévoir un pique-nique et de bonnes chaussures. Retour au village vers 17 heures.

Cabane à Saint-Jeannet (Alpes-Maritimes) © Jean Laffitte


Addendum : on consultera le compte rendu de la sortie animée par Jean Laffitte sur le site « Sentiers et Villages des Baous » à la page suivante :

http://sentiers.village.free.fr/Sortie36/Sortie36.htm

3 - Journées du Patrimoine à Vinezac (Ardèche)

A l'occasion de la Fête du terroir et du patrimoine qui se tiendra le 19 septembre 2010 à Vinezac dans l'Ardèche, M. Michel Rouvière, ethnologue, vice-président de notre association, animera une découverte pédestre du village et de son patrimoine.

 

 

Gageons que les marcheurs découvriront des éléments architecturaux du village, des traces des paysages anciens qu'ils ne soupçonnaient pas.

Une venelle à Vinezac naguère.
Carte postale noir et blanc des années 1950 (au dos, texte manuscrit daté du 6-4-1955)

4 - Conférence de presse à l'occasion de la parution du livre de Daniel Travier Maisons des Cévennes

Le Parc national des Cévennes organise une conférence de presse à l'occasion de la parution du livre de Daniel Travier

Maisons des Cévennes, Architecture vernaculaire au cœur du parc national,

le mercredi 22 septembre à 17 h au château de Florac, salle Emile Leynaud.

5 - « Le Télégraphe Chappe », une conférence de Raoul Decugis de l’association « les chemins du Patrimoine »

la Maison du Terroir et du Patrimoine, Communauté de Communes Sud Sainte-Baume, propose « le Télégraphe Chappe », une conférence de Raoul Decugis de l’association « les chemins du Patrimoine », vendredi 1er octobre 2010 à 18h à l’espace culturel de La Cadière d’Azur (accès place Charles de Gaulle).

Pour tous renseignements : Maison du terroir et du patrimoine, Communauté de communes sud Sainte-Baume, 155, avenue Jansoulin, BP 39, 83 740 La Cadière d’Azur, tél. : 04 94 98 26 56, site : www.maisondupatrimoine.fr

6 - Mise en ligne de photos de gabirottes par le photographe Jean-Pierre Boulesteix

Sous le titre « Gabirottes », M. Jean-Pierre Boulesteix, qui est photographe professionnel, a mis en ligne sur son site personnel, un choix de photos de gabirottes, anciennes galinières en pierres maçonnées édifiées au XIXe siècle dans des prés salés de la rive droite de la Seudre dans le marais charentais.

En plus de présenter un intérêt ethnologique, ces photos sont un régal pour les yeux, rendant compte des édifices avec netteté, détail et couleur. Deux rares photos montrent l'intérieur d'une des constructions avec sa voûte d'encorbellement et ses niches pour la ponte ou la couvaison.

La page est consultable à l'adresse http://www.jpboulesteix.com/site/Gabirottes.html

Nous en profitons pour rappeler l'existence, dans le présent site, de pages concernant ce sujet :

- questions_et_reponses_2001.html

- photos_gabirottes.html

- gabirottes_de_la_seudre.htm

cette dernière page étant extraite d'un mémoire de maîtrise soutenu en 2002 par M. Erwan Faux.

7 - 75000 euros pour le « sentier des chibottes » à Vals-près-le-Puy (Haute-Loire)

Nous apprenons qu'un sentier de petite randonnée de 6 km sera réalisé au départ de la mairie de Vals-près-le-Puy (Haute-Loire). Il nécessitera divers travaux d'aménagement, dont la réhabilitation de deux chibottes pour un coût estimé  à 75 000 euros H.T. Le financement sera assuré par la Communauté d'agglomération du Puy-en-Velay (source : L'Éveil de la Haute-Loire du 02-10-2010).

Voilà une nouvelle dont on peut se réjouir certes mais aussi s'inquiéter : en quoi consiste exactement la « réhabilitation » d'une chibotte ? S'agit-il de surcharger de plusieurs  tonnes de maçonnerie sèche les dômes existants et d'y planter un épi ? Et dans les 75 000 euros, quelle est la part dévolue à la restauration des des deux chibottes (tsabones de leur vrai nom) ?

     

 

Façade de la « cabane du chef  » en 1979 : un édifice unique au monde.

 

Côté droit montrant la hauteur de l'édifice.

 

L'arrière depuis l'amont.

8 - Construction d'une cabane de type clochaun au 6e festival de la pierre Stonefest / Building of a clochaun-like drystone hut at the 6th Stonefest stone festival

En réaction à la page récente relatant la construction d'une capitelle en forme de bonnet par Peter Wolff, Russ Beardley nous a envoyé deux photos de la cabane en forme de ruche (beehive) dont il a supervisé la construction avec Patrick McAfee, le chef du projet, et Bobby Watt lors de la 6e session du festival de la pierre Stonefest qui s'est tenue au Marenakos Rock Center à Issaquah dans l'État de Washington aux États-Unis. Russ Beardsley a pu motiver et former 25 apprentis pendant les quatre journées et demi que dura l'opération.

After seeing this site's recent page about Peter Wolff's building of an ogive-shaped capitelle , Russ Beardsley sent CERAV two photos of the beehive-shaped hut whose building he supervised together with Patrick McAfee, the lead in the project, and Bobby Watt during the 6th session of the Stonefest stone festival held at the Marenakos Rock Center in Issaqual, Washington. Russ Beardsley was able to motivate and educate 25 students in the four and a half days it took to build the clochaun.

Pose de l'assise de soubassement en gros blocs et du trilithe d'entrée. On aperçoit Patrick McAfee en train de marquer une pierre dans la partie droite de l'image. / Laying the initial ring of large blocks and the entrance trilithon. Patrick McAfee is seen marking a stone on the right side of the picture.

 

Le clochaun terminé / The clochaun after completion.

L'inspiration du bâtiment est manifestement tirée de certaines cabanes en pierre sèche ou clochauns de l'Ouest de l'Irlande, où des boutisses parpaignes saillent du couvrement.

The structure's appearance is obviously derived from the drystone huts or clochauns of Western Ireland with their throughbands protruding from their roofs.

Clochaun de la peninsule de Dingle dans le comté de Kerry (ouest de l'Irlande) / Clochaun of the Dingle peninsula in County Kerry, Western Ireland.

Pour en savoir plus sur Stonefest / To know more about Stonefest: http://www.stonefest.org/stonefest10.html

Pour contacter Russ Beardsley / To get in touch with Russ Beardsley: http://www.borrowedground.com/

9 - Ouvrage reçu : Piedras con raíces, No 29, printemps 2010 (*)

Au sommaire de ce numéro printanier de « Pierres enracinées » :

Javier García Bresó
La construcción rural, consecuencia de un modela sociocultural (La construction rurale, résultat d'un modèle économique)

Julián Miguel Orovengua
Los molinos de la cuenca del Rio Monte (Les moulins du bassin de la rivière Monte)

Pedro Javiez Cruz Sánchez
Análisis etno-histórico de un paisaje tradicional en Las Arribes del Duero salmantinas (Analyse ethno-historique d'un paysage traditionnel dans Las Arribes del Duero de Salamanque)
Il s'agit de ce que l'auteur qualifie de « paysages fossilisés » du nord-ouest de la province, en fait ce que nous avons appelé « vestiges lithiques », des paysages en friche, à l'abandon, en voie de reconquête par la forêt

Edoardo Micati
Le incisioni pastorali della Majella / Los Grabados pastoriles de la Majella (Les inscriptions pastorales de la Majella [Abbruzes])
Article bilingue italien-espagnol

(*) Piedras con raíces, la revista de nuestra arquitectura vernácula, éditée par Asociación por la Arquitectura Rural Tradicional de Estrémadura (ARTE), Apartado de Correos 837, 10080 - CACERES (20 euros l'an). Courriel : piedrasconraices[at]yahoo.es
Abonnement annuel : 20 euros - Le numéro : 5 euros

10 - Ouvrage reçu : Piedras con raíces, No 30, été 2010 (*)

Au sommaire de ce numéro estival de « Pierres enracinées » :

Antonio Navareño Mateos
Cortijos y casas de campo en las dehesas del termino de Cáceres (Fermes et maisons de campagne dans les pâturages de la commune de Cáceres)

Juan Antonio Blanca, Edoardo Rebollada
Hornos de cal en Fuente del Maestre (Fours à chaux dans la Fuente del Maestra)

Teodora Sánchez-Migallón Jiménez
Chozos y bombos en La Mancha (Cabanes et bombos de La Manche)
Sur les bombos, ce type particulier de cabane en pierre sèche, cf l'article de Borut Juvanec dans le présent site.

Dr Domen Zupancic
Stone structures of the Island of Korcula / Estructuras de piedra en la isla de Korcula (Structures en pierre de l'île de Korcula) [Croatie]
Article bilingue anglais-espagnol sur les vrtujak, toreta et bunja de cette île de la Côte dalmate

(*) Piedras con raíces, la revista de nuestra arquitectura vernácula, éditée par Asociación por la Arquitectura Rural Tradicional de Estrémadura (ARTE), Apartado de Correos 837, 10080 - CACERES (20 euros l'an). Courriel : piedrasconraices[at]yahoo.es
Abonnement annuel : 20 euros - Le numéro : 5 euros

11 - Ouvrage reçu : Le vin des grottes, article d'Edoardo Micati, dans la revue D'Abruzzo, Turismo, Culture, Ambiente, automne 2010 (*)

Edoardo Micati, dont on connaît les importants travaux sur les vestiges ruraux de la province des Abruzzes en Italie, nous a fait parvenir un article tout récent sur les « grottes à vin » d'une zone anciennement viticole de sa province.

Il s'agit de la vallée de Vusci, entre Carapelle et Castelvecchio Calvisio, qui fut une zone agricole florissante vouée à une viticulture qui existait probablement déjà en 1692 et qui disparut au commencement du XXe siècle en raison des maladies de la vigne.

Dans cette petite vallée ensoleillée, des hameaux et des fermes isolés, aujourd'hui abandonnés, évoquent l'intense activité du passé : le grand nombre de pressoirs que l'on trouve dans les maisons et dans des grottes isolées, la dimension des cuves et des presses témoignent d'une considérable production vinicole.

Les fermes, bâties principalement sur les versants des collines, possédaient une grotte creusée dans le sol qui servait de cave, d'atelier et était entourée d'iris pour retenir le sol et limiter effets de l'érosion. Une autre caractéristique de ces fermes est la présence de citernes à eau car la vallée était complètement dépourvue de sources et de rivières.

(*) D'Abruzzo, anno XXIII, No 91, autunno 2010, http://www.dabruzzo.it

12 - Ouvrage reçu : STONECHAT, numéro 22 de la revue en ligne publiée par la branche des Galles du Nord de l'association britannique Dry Stone Walling

Au sommaire de ce numéro d'automne, concocté par Sean Alcock et aussi riche et varié que le précédent (cf supra) :

- Borut Juvanec, Stone Shelters from the South (Sinai, Palestine, Morocco, Yemen) (sur les abris en pierre sèche en Egypte (nawami), en Palestine (mantarah), au Maroc (tazota), au Yémen (howd), 

- Christian Lassure, Les cabanes aka "Village des Bories" at Gordes, Vaucluse (présentation succincte d'un ancien quartier éloigné de Gordes muséifié en conservatoire de l'architecture en pierre sèche locale; la présentation complète est consultable ici),

- John Shaw-Rimmington, La cabane canadienne (compte rendu de la construction d'une cabane à la française à l'occasion du festival annuel Rocktoberfest : déclarée en tant que sculpture et non en tant qu'habitation, elle a nécessité 60 tonnes de pierres calcaires, trois journées de travail par une quinzaine de bâtisseurs à pierre sèche; les pierres de la voûte ont été légèrement inclinées vers l'extérieur comme c'est la règle dans les édifices français),

- Nick Aitken, The Cleits of St. Kilda (sur les petites constructions en pierre sèche d'une île des Hébrides occidentales que nous avions nous-même décrites en 2006, en français et en anglais, dans le présent site),

- Sean Adcock, The Kielder Wave Chamber (présentation de la « chambre à vagues » construite par Don Golden et son fils, sur les plans de Chris Drury, au bord d'un lac dans la forêt de Kielder dans le nord de l'Angleterre : il s'agit d'une cabane en pierres sèches de 4 m de haut, dont le toit comporte un périscope à lentille et miroir reflétant le scintillement des vagues sur le sol à l'intérieur et dont les murs réverbèrent le clapotis des vagues),

- Andrew Brown-Jackson, Giren (notes sur les cabanes en pierre sèche de l'île de Malte, giren, pluriel de girna, suivi d'un compte rendu du livre de Michael Fsadni The Maltese Corbelled Stone Hut),

- Sean Adcock, Masterclass - Corbelling part 2 (la suite des réflexions de l'auteur sur le procédé de l'encorbellement employé dans les voûtements en pierre, et plus particulièrement l'inclinaison des pierres vers l'extérieur),

- Dan Snow, The Archers Pavilion (compte rendu de la construction d'une structure non fonctionnelle en forme de tente mauresque au moyen de pierres posées de bout aussi bien dans le cylindre de base que dans le cône terminal),

- Jane Wooley, Dry Stone Conservancy Builds Bridges (And Advances the Craft) in America, part 2 (l'association américaine Dry Stone Conservancy bâtit des ponts (mais aussi des aqueducs, des fournaux) en pierre sèche et ce faisant promeut l'art du bâtisseur à pierre sèche en Amérique),

- Stone Chambers in North-eastern United States (vraisemblablement des caves à tubercules ou des abris en plein champ pour de la volaille, construits par les paysans du nord-est des États-Unis dans les siècles passés ; certains veulent y voir des dépôts d'objets rituels ayant appartenu aux tribus indiennes ou encore des alignements avec les solstices et l'équinoxe...).

D'anciens numéros de Stonechat (du numéro 6 de septembre 1994 au numéro 20 du printemps 2010) sont téléchargeables depuis la page suivante. Le numéro 21 (été 2010) est téléchargeable ici.

Pour contacter Sean Adcock :
sean[at]stonewaller.freeserve.co.uk

Pour imprimer, passer en mode paysage
To print, use landscape mode

© CERAV
Le 26 décembre 2010 / December 26th, 2010

page d'accueil           sommaire nouvelles           nouvelles 2009 (1)          nouvelles 2009 (2)          nouvelles 2010 (1)          nouvelles 2010 (2)